Tweet about this on Twitter Pin on Pinterest Share on Facebook

Des recherches le prouvent : les filles avec des mamans casse-pieds réussissent mieux

Être maman ça peut être dur. Et parfois, on dirait que nous sommes toujours casse-pieds. Nous rappelons sans cesse à nos filles de ranger leurs chambres, de rentrer tôt à la maison, et de faire leurs devoirs – la liste est interminable…

Et alors que cela a l’air vraiment agaçant, de nouvelles recherches montrent que les filles avec des mamans casse-pieds ont plus de chance de réussir dans la vie.

Entre 2004-2010, des chercheurs ont suivi 15,500 filles âgées de 13 et 14 ans en Grande-Bretagne.

Ils ont découvert qu’avoir de hauts standards réduisait le risque de grossesse chez les adolescentes, ce qui réduisait aussi toutes les difficultés liées à grossesse à l’adolescence.

Par exemple, avoir son BAC est plus difficile quand on doit s’occuper des enfants. Grâce à leurs mamans qui sont toujours sur leur dos, certaines filles continuent leurs études après le lycée et ont moins de chance de se retrouver sans emploi.

Pixabay

L’étude, menée par l’Université d’Essex, montre que les différences sont les plus marquées pour les adolescentes qui sont le moins versées dans les études académiques, et qui parfois n’ont pas d’amis et/ou d’enseignant pour les soutenir.

La chercheuse Ericka Rascon-Ramirez dit, « Dans de nombreux cas, nous réussissons en faisant ce que nous pensons être le mieux pour nos, même quand c’est contre la volonté de nos parents. Mais peu importe à quel point nous essayons d’éviter les recommandations de nos parents, il est fort probable qu’ils finissent par influencer de manière plus subtile les choix qui selon nous sont extrêmement personnels. »

Flickr

Le parent qui est le plus dévoué à sa fille aura le plus d’influence sur sa vie, et dans la plupart des cas, il s’agit de la mère.

Alors, juste parce que votre fille n’écoute pas – ou vous claque la porte au nez – ne veut pas dire qu’elle ne sera pas positivement influencée par ce que vous lui dites.

Max Pixel

Pour moi, ce sont définitivement de bonnes nouvelles. Je sens que je vais être encore plus sur le dos de ma fille.

Même si ça l’enrage maintenant et qu’elle pense que je suis la pire personne au monde, elle me remerciera plus tard quand elle réussira dans la vie.

Partagez cette info importante avec toutes les mères et les filles que vous connaissez. Longue vie aux mamans casse-pieds !

Publié par Newsner, cliquez sur J’aime

 

En savoir plus ...