Un père célibataire adopte un garçon après qu’il ait été abandonné par sa famille adoptive

À tout juste 11 ans, Tony Mutabazi avait déjà subi une incroyable tragédie dans sa vie. Placé en famille d’accueil à l’âge de 2 ans, il a été adopté à 4 ans par une famille de l’Oklahoma.

Il a passé 7 ans avec sa famille avant d’être à nouveau cruellement abandonné dans un hôpital. Le gosse de 11 ans, désemparé, a demandé si ses parents allaient revenir, mais le personnel de l’hôpital a dû lui dire non, sans savoir pourquoi.

Jessica Ward, agent de placement familial, a contacté Peter Mutabazi, père célibataire, pour lui demander s’il pouvait prendre Tony pour le week-end. Il ne pensait avoir le garçon abandonné que pour quelques jours, mais après avoir entendu son histoire, il a su ce qu’il devait faire.

« À ce moment-là, je pleurais. Je me suis dit: « Qui a pu faire une telle chose? » a déclaré Peter en décrivant le moment où Tony lui a raconté ce qu’il avait subi.

« Une fois que j’ai su que les droits des parents avaient été retirés et qu’il n’avait nulle part où aller, j’ai [su] que je devais le prendre », a-t-il ajouté.

Peter, originaire de Charlotte, en Caroline du Nord, est parent d’accueil depuis trois ans et a contribué à l’éducation de 12 enfants. Il est né et a grandi en Ouganda, mais a fui son foyer violent à l’âge de 10 ans.

Heureusement, il a trouvé une figure parentale qui l’a aidé à aller à l’école.
L’histoire de Tony a trouvé une résonance auprès du père d’accueil au grand cœur et les deux ont développé un lien spécial.

« C’est l’enfant le plus gentil et le plus intelligent que j’ai jamais eu. Depuis le premier jour, il m’a toujours appelé ‘papa’. Il le pensait vraiment et il m’admire », a déclaré Peter à Good Morning America.

Il est fier de me présenter à l’école et de dire : « Hé, c’est mon père ». C’est quelque chose que j’aime chez lui. J’avais la place, les ressources, donc je n’avais aucune raison de le laisser partir.

Aide les enfants vivant dans des zones vulnérables

« Pour ce que quelqu’un a fait pour moi, je voulais faire quelque chose pour quelqu’un d’autre ».

Peter a finalement déménagé aux États-Unis et est devenu citoyen. Il travaille avec l’organisation à but non lucratif World Vision United States, qui aide les enfants vivant dans des zones vulnérables.

Jessica Ward, qui travaille avec Angels Foster Family Network à Edmond, a déclaré que la réunion de Tony et Peter était « belle et incroyable », selon Unilad.

Officiellement adopté à l’âge de 13 ans

« Tony avait des problèmes liés au placement en famille d’accueil et au traumatisme de l’abandon, alors Peter savait qu’une fois qu’il l’avait accueilli, c’était fini. Vu l’âge qu’avait Peter lorsque toutes ces choses sont arrivées dans sa vie, j’ai l’impression que cela a créé un lien entre lui et Tony », a-t-elle ajouté.

Tony a été officiellement adopté par Peter lorsqu’il avait 13 ans et a quitté l’Oklahoma pour la Caroline du Nord.

Peter dit que son fils et lui aiment regarder des films, jouer à des jeux de société, lire des livres et faire du vélo ensemble.

Une si belle histoire d’amour et de compassion qui rappelle que les familles ne doivent pas nécessairement être identiques.

Peter est une belle âme et Tony mérite un parent aimant. Veuillez partager pour rendre hommage à ces êtres incroyables qui sont une source d’inspiration pour nous tous.

Vous pouvez désormais nous suivre sur Instagram pour découvrir d’autres contenus formidables, des photos et des vidéos.