Tweet about this on Twitter Pin on Pinterest Share on Facebook

Sa fille la traite de « grosse » après une baignade – maintenant, sa réponse fait rire tout Internet

Dire que quelqu’un est « gros » est une insulte douloureuse. Mais pourquoi est-ce le cas réellement ?

C’est ce que tout le monde n’arrête pas de se demander après qu’Allison, mère de deux enfants, ait partagé son histoire. Cela s’est passé quand elle est récemment allée nager avec ses enfants. Quand la fille de cette mère de 30 ans l’a traitée de grosse, Allison lui a brillamment répondu, et maintenant, son message se répand sur Internet comme une trainée de poudre.

Quand Allison Kimmey avait 14 ans,  elle a commencé à faire un régime. Elle était capable de se maintenir entre la taille 32 et 34 au moment de passer son bac, mais c’était difficile et cela ne la rendait pas heureuse. Puis, il y a trois ans de cela, à l’âge de 27 ans, Allison a atteint la taille 38 et a réalisé qu’elle serait plus heureuse si elle acceptait d’arrêter de lutter contre sa prise de poids.

Instagram/@allisonkimmey

Pour la motiver, Allison a ouvert un compte sur Instagram, @allisonkimmey, où elle publiait des images et des citations. Le corps d’Allison a inspiré de la joie et a motivé ses fans, mais son message le plus important n’atteint pas toujours tout le monde.

Instagram/@allisonkimmey

Récemment, Allison est allée à la piscine avec son fils et sa fille. Quand il était l’heure de partir, la fille d’Allison était en colère et a commencé à la traiter de grosse. Allison a décrit l’incident sur Instagram:

Moi: « Qu’as-tu dit ? »

Elle: « J’ai dit que tu étais grosse, maman. Je suis désolée. »

Moi: « Parlons-en. En vérité, je ne suis pas grosse. Personne n’EST gros. Ce n’est pas quelque chose que tu ES. Mais j’AI bien de la graisse. Nous avons TOUS de la graisse. Cela protège les muscles et nos os et maintient notre corps en nous fournissant de l’énergie. As-tu de la graisse ? »

Elle: « Oui ! J’en ai ici, sur mon ventre. »

Moi: « C’est vrai ! Et il en est de même pour ton frère ! »

Son frère: « Je n’ai pas de la graisse. Je suis le plus maigre. J’ai que des muscles. »

Moi: « En fait, tous, chaque personne dans ce monde sans exception a de la graisse. Mais chacun de nous en a en différente quantité. »

Son frère: « OK d’accord ! J’en ai un peu pour protéger mes gros muscles! Mais tu en as plus que moi. »

Moi: « Oui, c’est vrai. Certaines personnes en ont beaucoup, et d’autres n’en ont que très peu. Mais cela ne veut pas dire qu’une personne est meilleure qu’une autre. Est-ce que vous comprenez tous les deux? »

Tous les deux: « Oui maman. »

Moi: « Donc pouvez-vous répéter ce que je viens de dire ? »

Eux: « Oui ! Je ne dois pas dire que quelqu’un est gros parce qu’il ne peut pas être que gros, mais tout le monde A de la graisse et c’est OK d’avoir de la graisse en différente quantité. »

Moi: « C’est très bien! »

My daughter called me fat today. She was upset I made them get out of the pool and she told her brother that mama is fat. I told her to meet me upstairs so we could chat. Me: "what did you say about me?" Her: "I said you were fat, mama, im sorry" Me: "let's talk about it. The truth is, I am not fat. No one IS fat. It's not something you can BE. But I do HAVE fat. We ALL have fat. It protects our muscles and our bones and keeps our bodies going by providing us energy. Do you have fat?" Her: "yes! I have some here on my tummy" Me: "that's right! So do I and so does your brother!" Her brother: "I don't have any fat, I'm the skinniest, I just have muscles" Me: "actually everyone, every single person in the world has fat. But each of us has different amounts." Her brother: " oh right! I have some to protect my big muscles! But you have more than me" Me: "Yes, that's true. Some people have a lot, and others don't have very much. But that doesn't mean that one person is better than the other, do you both understand? Both: "yes, mama" Me: "so can you repeat what I said" Them: "yes! I shouldn't say someone is fat because you can't be just fat, but everyone HAS fat and it's okay to have different fat" Me: "exactly right!" Them: "can we go back to the pool now?" Me: no ?? __________________ Each moment these topics come up i have to choose how I'm going to handle them. Fat is not a bad word in our house. If I shame my children for saying it then I am proving that it is an insulting word and I continue the stigma that being fat is unworthy, gross, comical and undesirable. Since we don't call people fat as an insult in my household, I have to assume she internalized this idea from somewhere or someone else. Our children are fed ideas from every angle, you have to understand that that WILL happen: at a friends house whose parents have different values, watching a tv show or movie, overhearing someone at school- ideas about body image are already filtering through their minds. It is our job to continue to be the loudest, most accepting, positive and CONSISTENT voice they hear. So that it can rise above the rest. Give me a ?? if this resonated w u! Just do you! Xoxo Allie

A post shared by ALLIE ? Just Do You, Babe! (@allisonkimmey) on

Allison voulait non seulement apprendre à ses enfants comment parler aux autres, elle pensait aussi que c’était important de rependre le message que nous sommes tous égaux, peu importe la forme de notre corps. Maintenant, sa publication Instagram est devenue virale.

« Si je blâme mes enfants quand ils disent cela, dans ce cas, je confirme que c’est un mot insultant et je continuerai de stigmatiser que le fait d’être grosse est dégradant, répugnant, comique et pas acceptable, » écrit Allison.

Quelle femme inspirante! Nous devrions plutôt nous encourager mutuellement plutôt que juger notre prochain sur notre apparence. Partagez si vous êtes d’accord!

Publié par Newsner, cliquez sur J’aime

 

En savoir plus ...