Tweet about this on Twitter Pin on Pinterest Share on Facebook

Une jeune fille prend l’avion avec un homme dominant – puis une hôtesse de l’air lui glisse une note

Shelia Fedrick est hôtesse de l’air depuis de nombreuses années et elle a l’habitude de gérer de nombreuses situations explosives qui peuvent arriver en vol.

Néanmoins, elle a dû affronter quelque chose qu’elle n’aurait jamais pu imaginer.

Shelia a remarqué qu’une adolescente est entrée dans l’avion en compagnie d’un homme plus âgé. L’homme était bien habillé et semblait aller bien, contrairement à l’adolescente qui ne semblait pas aller bien.

« Quelque chose dans un coin de ma tête me disait que quelque chose n’allait pas, » a dit Sheila à WTSP News.

« Il était bien habillé, et ça a attiré mon attention parce que je me demandais pourquoi est-il bien habillé et elle a l’air échevelé et morose, » a-t-elle ajouté.

Quand Shelia parlait à la fille, elle a remarqué que l’homme répondait à sa place. Il était évident qu’il dominait totalement la fille.

Sheila a secrètement murmuré à la fille d’aller aux toilettes où elle avait laissé une note secrète près du miroir.

Quand Shelia est allée aux toilettes après elle quelques minutes plus tard, elle a découvert une note effrayante que la fille avait laissée : « J’ai besoin d’aide, » était écrit au dos.

Shelia a rapidement informé le pilote de la situation et quand l’avion a atterri, la police était prête à appréhender l’homme.

Les autorités ont pris soin de la fille qui devait avoir environ 14 ans. Shelia lui a donné son numéro de téléphone et la fille reconnaissance l’a sauvegardé et a appelé Shelia quelques semaines plus tard pour la remercier de son intervention.

Il se trouve que l’adolescente était une victime de la traite d’êtres humains.

Shelia a décidé de partager son histoire afin d’aider et de former d’autres personnels navigants à détecter les signes de traite d’êtres humains.

Les NU estiment qu’environ 1.2 million d’enfants sont victimes de la traite d’êtres humains chaque année. La traite d’êtres humains est la troisième activité criminelle dans le monde, après le trafic d’armes et de drogues.

Les filles et les garçons sont sexuellement exploités. Ils sont aussi forcés à travailler ou à combattre. Ils sont monnayés dans le cadre d’adoptions illégales. Ils sont forcés à commettre des vols, à mendier ou à faire du trafic de drogues. Et nous ne pouvons accepter tout cela.

Partagez l’histoire de Shelia Fedrick afin de donner à cette héroïne toute la reconnaissance qu’elle mérite !

 

En savoir plus ...