Les sœurs siamoises, qui ont été séparées en 2006, vivent maintenant en adolescentes indépendantes

Les jumelles Kendra et Maliyah Herrin sont nées le 26 février 2002.

Leurs parents, Erin et Jake, étaient heureux que leurs filles bienaimées puissent enfin voir la lumière du jour.

Cependant, ils ont dû prendre une décision difficile qui a changé leur vie.

Kendra Deene Herrin et Maliyah Mae Herrin sont nées le 26 février 2002 à Salt Lake City, dans l’Utah.

Les sœurs siamoises du rare type Ischiopagus/Omphalopagus partagent un gros intestin, une vessie, un foie et un seul rein.

Kendra et Maliyah étaient reliées à l’abdomen et au bassin et partageaient de nombreux organes vitaux et une paire de jambes.

Très tôt, les parents Erin et Jake ont su que les séparer allait être incroyablement risqué.

Les médecins ont dit aux parents que leurs filles ne possédaient pas les organes vitaux nécessaires pour survivre seules hors de l’utérus d’Erin.

Avant même la naissance, les médecins n’étaient pas convaincus qu’elles survivraient la première semaine.

Pendant sa grossesse, on a conseillé à Erin de se faire avorter.

« Un autre médecin nous a simplement dit d’avorter parce que c’était trop compliqué. Mais j’avais vu le visage de nos filles, lors d’un IRM, et j’étais tombée sous le charme », raconte Erin.

En grandissant, Kendra et Maliyah devraient faire face à des problèmes de santé potentiellement mortels, que ce soit dans un jour ou dans plusieurs années.

À mesure que les filles grandissaient, Erin et Jake ont finalement dû faire face à ce dilemme majeur qui a changé leur vie: soit les garder ensemble, ou tenter une opération pour les séparer extrêmement risquée.

Une séparation réussie était la promesse d’une plus grande probabilité de survie à l’âge adulte, mais l’opération comportait également le risque de perdre l’une ou l’autre de leurs filles, voire les deux.

Le plus grand défi médical de Kendra et Maliyah était qu’elles partageaient le même rein.

Selon les statistiques, seulement 75 % des séparations chirurgicales aboutissent à la survie d’au moins une jumelle.

Mais Kendra et Maliyah Herrin ont défié les probabilités tout du long.

Après plusieurs tests et dépistages, les médecins ont conclu qu’une éventuelle intervention impliquerait que Kendra conserverait le rein, et que Maliyah aurait besoin d’une greffe.

Toutefois, les transplantations de reins sont en général impossibles chez les nourrissons. Kendra et Maliyah devraient attendre l’âge de quatre ans pour se faire opérer au cas où les médecins voudraient s’engager dans cette voie.

Après mûre réflexion, Erin et Jake ont accepté de procéder à cette intervention. Ils n’ont plus qu’à attendre que leurs filles soient assez âgées.

Le 7 août 2006, six chirurgiens spécialisés ont collaboré à la chirurgie visant à séparer Kendra et Maliyah.

Dieu merci, les deux jumelles ont pu s’en sortir après de longues et éprouvantes opérations.

Une fois les filles stabilisées, Jake et Erin se sont adressés à tous ceux qui avaient suivi de près l’histoire spectaculaire des Herrin.

« Tout se déroule aussi bien que nous pouvons l’espérer et avons prié pour. Les prières fonctionnent », a déclaré Jake.

« Elles ont fait preuve d’un courage que nous ne pensions pas que des enfants de 4 ans pouvaient en être capables « , a ajouté Erin.

Kendra et Maliyah ont été les premières siamoises qui partageaient un seul rein à être séparées.

Mais même si l’opération a été une réussite, les jumelles avaient encore un long processus de récupération devant elles. Par exemple, les deux jumelles devaient faire changer leurs pansements trois fois par semaine.

Mettre de nouveaux bandages en enlevant les anciens prenait deux heures pour chaque sœur. Comme chaque sœur n’avait plus qu’une jambe après l’intervention chirurgicale, elles devaient réapprendre à se déplacer.

Facebook / Herrin Twins

De plus, Maliyah nécessitait des soins spéciaux et trois séances de dialyse par semaine.

Mais bientôt, tout le monde s’est rendu compte que l’histoire du rétablissement miraculeux des jumelles était quelque chose qui sortait de l’ordinaire.

Lorsqu’Erin a appris que Maliyah avait besoin d’un nouveau rein, elle n’a pas hésité une seconde.

Facebook / Herrin Twins

Même si le rein d’Erin était compatible, il n’y avait aucun moyen de garantir que le corps de Maliyah ne le rejetterait pas. Mais ce n’était pas le cas!

Les sœurs Herrin ont maintenant 17 ans et vivent à Salt Lake City. Elles ont toutes deux une jambe et sont toujours reconnaissantes à leurs parents d’avoir opté pour une séparation chirurgicale comportant des risques.

Même si Kendra et Maliyah ont certes apprécié leur vie en tant que deux personnes séparées, elles partagent encore aujourd’hui un lien très fort en tant que soeurs.

« Les filles étaient heureuses d’être enfin indépendantes, mais je les surprenais parfois à jouer et à marcher dans la maison avec des béquilles, parfois en se tenant l’une à l’autre comme si elles ne formaient qu’un », a déclaré Erin.

Hélas, en 2015, le corps de Maliyah a fait un rejet du rein que sa mère lui avait offert. Sa première transplantation a eu lieu à l’âge de 5 ans, ce qui a pris 10 ans avant de déclencher le rejet.

Bien entendu, c’était un coup dur pour la famille Herrin, mais une fois encore, ils ont montré qu’ils ont une force hors du commun.

Facebook / Herrin Twins

Enfin, en avril 2018, les Herrins ont annoncé une grande nouvelle: ils avaient officiellement trouvé un donneur anonyme!

Récemment, un test d’anticorps a été pratiqué sur son nouveau rein – et il n’y a aucun signe de rejet! Aucun anticorps ne menace le nouveau rein, donc espérons que tout ira pour le mieux!

Facebook / Herrin Twins

Malgré toutes ces épreuves, Kendra et Maliyah se sont épanouies en adoptant une attitude positive. Qu’il s’agisse de ramper comme des bébés, de survivre à une opération incroyablement risquée ou d’apprendre à marcher après l’opération, les filles se sont montrées très courageuses!

Quelles jeunes filles exceptionnelles vous êtes! Vos parents doivent être si fiers que vous êtes une source d’inspiration pour tout le monde!

Partagez leur histoire si vous aussi vous êtes impressionnés par les Herrins!