Tweet about this on Twitter Pin on Pinterest Share on Facebook

Malgré la mise en garde contre l’adoption de la petite fille, les parents défient tout le monde et découvrent la vérité

Bernie et Diane Lierow ont cinq fils et ont toujours rêvé d’agrandir leur famille.

Lorsque leurs enfants ont grandi et quitté la maison, le couple a senti qu’ils avaient encore de l’amour à offrir à un enfant dans le besoin.

Ils ont pensé à l’adoption et cette fois, ils espéraient avoir une petite fille.

Le couple a contacté une agence d’adoption locale et peu de temps après, ils ont rencontré des enfants qu’ils pourraient potentiellement adopter.

Malgré le nombre d’enfants présents, Diane ne pouvait pas détacher son regard d’une photo en noir et blanc d’une fille qui manquait à l’événement.

« Je me sentais attirée par elle, » dit Diane.

Le couple s’est renseigné à propos de la fille, mais l’agence d’adoption leur a déconseillé ce choix.

« Tout ce qu’ils disaient c’est : « vous ne voudrez certainement pas d’elle, » » se souvient Bernie.

« Finalement, une des dames a dit à ma femme : « Il y a quelque chose qui ne va pas chez elle, elle ne convient pas à l’adoption, » » dit Bernie.

Mais le couple n’allait pas abandonner aussi facilement, et a contacté l’assistante sociale chargée de son dossier. Cette dernière leur a raconté une histoire qui a brisé le cœur de Bernie et de Diane.

Elle est connue comme « La fille à la fenêtre »

Ils ont découvert que la petite fille avait grandi dans des conditions inimaginables.

Danielle Crockett était surnommée « la fille à la fenêtre. »

En 2005, la police a reçu un appel d’une voisine inquiète. Elle leur a dit qu’il se passait quelque chose d’étrange et de terrible dans la maison d’à côté.

Elle avait vu un visage mince et pâle qu’elle ne reconnaissait regardant par la fenêtre.

Quand l’enquêteur Mark Holste et son partenaire sont arrivés sur les lieux, c’était une vision qui les hanterait pendant des années à venir.

« C’était le cas le plus scandaleux de négligence que j’ai vu, » explique Holste.

« On aurait dit qu’on marchait sur des coquilles d’œufs. On ne pouvait pas faire un pas sans écraser des cafards. »

Holste a trouvé Danielle abandonnée à l’arrière de la maison sur un matelas sale. Sa chambre était aussi grande qu’une armoire et remplie de couches sales.

Elle avançait comme un fantôme

Des années de négligence et des conditions de vie épouvantables avaient gravement affecté la fillette de 6 ans.
Danielle ne pouvait pas parler ou manger des aliments solides ; elle était couverte de poux et de puces. Elle pesait 20 kg lorsque Mark Holste l’a trouvée.

« La mère a déclaré : « Je fais de mon mieux, » » a dit Holste à Tampa Bay Times.

« Je lui ai dit : « Le meilleur tu parles! » »

Autisme environnemental

Environ 85% de notre cerveau se développent dans les 5 premières années de notre vie, explique la psychologue Kathleen Armstrong, qui a examiné Danielle.

La fille avait la capacité mentale d’un bébé, malgré le fait qu’elle avait presque 7 ans.

Le médecin a dit qu’elle souffrait « d’autisme environnemental. » Parce qu’elle avait été privée de contact humain pendant si longtemps, elle s’était simplement « repliée sur elle-même » et n’avait jamais appris à interagir avec d’autres personnes.

Immédiatement, on a retiré les droits parentaux à la mère de Danielle, et la petite a passé six mois à l’hôpital avant de pouvoir en sortir.

S’adapter à sa nouvelle vie

Le rapport a brisé le cœur de Bernie et Diane Lierows

« Je n’ai pu retenir mes larmes en lisant où elle avait vécu et les conditions dans lesquelles elle avait été trouvée, » dit Diane.

Néanmoins, la certitude que Danielle devrait faire partie de leur famille se concrétisait.

Ce n’était vraiment pas évident quand Danielle a finalement emménagé avec le couple.

« Nous ne savions pas si un jour elle mangerait avec une fourchette et une cuillère, » dit Diane.

« Imaginez un peu, nous ne savions pas si son état allait s’améliorer. »

Danielle avait des crises de nerfs sept à huit fois par jour et détestait l’extérieur. Elle criait au point d’avoir mal aux poumons et se jetait à terre, ont expliqué les parents adoptifs dans une interview en 2009.

La nourriture était définitivement un sujet sensible pour Danielle. Elle mangeait jusqu’à la rendre malade parce qu’elle n’avait pas appris à se contrôler. Elle avait été constamment affamée pendant les six premières années de sa vie.

Mais Diane et Bernie la considéraient toujours comme leur enfant.

Elle a surpassé toutes les attentes

Danielle a commencé à faire de gros progrès grâce à énormément d’amour et d’encouragement !

Des choses qui peuvent sembler banales, comme se brosser les dents, se laver les mains et aller seule à la salle de bain étaient monumentales pour Danielle. Elle a progressé grâce au soutien et aux encouragements de la famille Lierow.

« Elle a déjà dépassé toutes les attentes que les spécialistes avaient à son sujet au moment où elle a été trouvée, » a déclaré Diane à CBN en 2012.

« La moindre étape est un grand progrès pour quelqu’un qui est handicapé, » a expliqué Bernie en 2014.

« Elle a fait des choses dont nous ne la croyions pas capable. »

Parler est toujours un défi pour Danielle, mais normalement elle accueille Bernie avec un « Hey papa, » et a même dit « je t’aime » à ses parents.

Après l’atroce traitement qu’elle a enduré avec sa mère biologique, Danielle est très méfiante envers les femmes et les figures maternelles. Il lui a fallu beaucoup de temps pour socialiser avec les autres, mais elle s’améliore.

« Elle dévore toujours la nourriture, » a déclaré Bernie à OWN en 2014.

Mais après les progrès de Danielle, la famille peut croire à un brillant avenir pour elle et avoir de grands espoirs en ce qu’elle peut accomplir.

« Si elle pouvait simplement s’ouvrir aux autres, ce serait un gros pas en avant, » dit Bernie.

Vous pouvez avoir un aperçu de la vie quotidienne de Danielle dans ce clip :

Même si cette histoire a connu des débuts tragiques, l’avenir s’annonce bien plus prometteur – grâce à l’amour et à la persévérance de Bernie et Diane Lierow !

Partagez cette histoire pour souhaiter bonne chance à Danielle et honorer ces deux parents qui montrent ce qu’est le véritable amour, le dévouement et l’humanité !

Publié par Newsner. Cliquez sur J’aime.

 

En savoir plus ...