Tweet about this on Twitter Pin on Pinterest Share on Facebook

Une nuit, un inconnu touche Ellen, 20 ans, entre les jambes – puis elle lui montre qu’il n’a pas la moindre chance

Ça arrive bien trop souvent que les femmes, particulièrement les jeunes femmes, rencontrent des hommes qui pour une raison ou une autre croient qu’ils ont le droit de les toucher sans d’abord leur demander la permission.

C’est arrivé à Ellen Brantemo, une jeune fille de 20 ans. Une nuit, elle était de sortie avec des amis quand un inconnu s’est subitement dit que c’était OK s’il attrapait ses parties intimes. Il ne savait pas encore qu’il s’était attaqué à la mauvaise fille.

L’été dernier, Ellen Brantemo passait une bonne soirée avec quelques amis à Vimmerby en Suède, quand l’ambiance a drastiquement changé.

Un homme s’est approché du groupe et a subitement attrapé les parties intimes d’Ellen – mais Ellen n’a pas eu peur – elle était furieuse. L’homme s’est mis à courir – et Ellen s’est rapidement mise à le pourchasser.

“Puis, il s’est juste sauvé, alors je l’ai suivi. Tout est arrivé tellement vite, et je me suis laissée guider par mes instincts, » a dit Ellen Brantemo au journal local Dagens Vimmerby

Facebook/Ellen Brantemo

À la plus grande surprise de l’homme, Ellen l’a rattrapé et s’est emparée de lui, le plaquant contre un mur jusqu’à ce que des gardiens de sécurité se trouvant non loin prennent les choses en main. Ellen a ensuite porté officiellement plainte contre l’homme – tout en ayant peu d’espoir qu’il en résulte quoi que ce soit. Mais la police a pris les choses très au sérieux.

L’homme a été condamné.

« C’est une sensation formidable de savoir qu’il a été condamné. C’est vrai que le processus a été difficile, alors ça fait du bien de ne pas avoir fait tout ça en vain. J’ai définitivement l’impression d’avoir eu une grande victoire. »

Le verdict est tombé la semaine dernière : en plus d’agression sexuelle, l’homme a été reconnu coupable d’agression, car il avait aussi attrapé le bras d’Ellen et l’avait tordu pendant leur bagarre. Sa sentence inclut une rétribution de $650 à Ellen, aussi bien que des travaux d’intérêt général.

« Je suis fière d’avoir eu le courage de poursuivre cette affaire. Je sentais tout le long que je faisais ce qu’il fallait – et ce verdict m’aide à le confirmer. Vous devez vous battre pour ce en quoi vous croyez, » dit Ellen.

À 20 ans, Ellen montre clairement qu’il est inacceptable qu’un homme pense qu’il a le droit de profiter du corps d’une femme sans sa permission. Même si c’était une situation déplaisante, Ellen a rendu un fier service à toutes les filles. Partagez cette histoire pour rappeler à toutes les filles que vous connaissez qu’il ne faut pas se laisser faire.

 

En savoir plus ...