Tweet about this on Twitter Pin on Pinterest Share on Facebook

Il n’y a pas de requin : la raison pour laquelle les gens sont terrifiés est bien pire

C’était une journée ensoleillée à la plage à Panama City, en Floride comme tant d’autres jours de Noël.

Les gens se baignaient et profitaient du beau temps, certains savouraient un verre et, entre le bruit des vagues, on entendait des enfants rire et jouer.

Mais tout à coup, le calme s’est rompu lorsque deux touristes ont tourné leurs yeux vers l’horizon.

Dans l’océan, quelque chose se déplaçait, ce qui a figé Jessica Simmons.

« Ce doit être un requin, » pensait-elle.

Mais quand elle a entendu les cris et les hurlements, elle a commencé à comprendre ce qui se passait réellement.

© Facebook/WesWyatt

Quinze minutes plus tôt, une femme nommée Roberta Ursey, son mari, sa mère, ses fils et son beau-frère étaient partis dans l’eau pour se rafraîchir et nager
.
Roberta Ursey revenait sur la plage quand elle s’est retournée pour voir où étaient ses fils. Puis elle a remarqué qu’ils étaient beaucoup plus éloignés de la plage qu’elle ne le pensait.

Elle a commencé à s’inquiéter et a commencé à retourner dans l’eau.

« Ils criaient et pleuraient, » a-t-elle dit à CBS6. « Ils étaient coincés. Ils ne pouvaient aller nulle part. »

Les courants forts et les vagues de la mer ont entrainé les enfants en haute mer – maintenant, ils étaient impuissants.

© Facebook/Tina N Roger

Mais Roberta ne pouvait rester les bras croisés et regarder ses enfants se noyer, alors elle et le reste de sa famille ont fait de leur mieux pour les rejoindre.

Cependant, les courants étaient beaucoup plus forts qu’ils ne s’y attendaient, et bientôt toute la famille a été emportée dans un courant de fond.

En tout, il y avait maintenant 9 personnes en danger, y compris la mère de Robert, qui a eu une forte crise cardiaque pendant la lutte désespérée pour survivre.

Malheureusement, il n’y avait pas de sauveteurs en service ce jour-là. Les policiers qui étaient sur la plage ne pouvaient que regarder alors que les baigneurs se battaient pour leur vie, écrit The Washington Post.

Jessica a tout vu de la plage et se disait : « Ces gens ne sont pas en train de se noyer, pas aujourd’hui, ça ne pas arriver. Nous allons les secourir, » rapporte The Washington Post.

Jessica, qui a toujours été une bonne nageuse, ne pouvait pas se contenter de rester inerte.

Elle a pris une planche de surf et s’est jetée dans l’océan.

© Facebook/JessicaSimmons

D’autres sur la plage l’ont vu se précipiter dans l’eau et ont décidé d’aider – bientôt ils ont eu l’excellente idée de former une chaîne humaine qui serait assez longue pour sauver la famille en danger.

Plus de 80 personnes se sont levées et se sont tenues en ligne droite dans l’océan malveillant. Main dans la main, ils se tenaient les uns aux autres et s’assuraient que personne ne soit emmené par le courant.

Beaucoup étaient debout dans l’eau qui leur arrivait jusqu’au cou et finalement la fin de la chaîne a atteint Roberta, ses garçons et le reste de sa famille.

©Facebook/Tina N Roger

Mais quand Jessica, qui était au début de la chaîne, a vu la grand-mère, elle savait que quelque chose n’allait pas.

Elle avait avalé beaucoup d’eau et était complètement épuisée. Elle a demandé à Jessica de sauver les autres et de la laisser mourir. Mais Jessica a refusé de le faire – elle était déterminée à sauver tout le monde.

La vieille femme, qui a eu une crise cardiaque à cause de cette situation stressante, a fini par se sentir en sécurité et elle est retournée sur la plage.

© Facebook/RebecaSolnit

Heureusement, le personnel de l’ambulance était déjà arrivé sur les lieux et a immédiatement pris soin d’elle. À l’hôpital, l’état de la grand-mère s’est stabilisé.

Quand tout le monde a été secouru, la chaîne humaine s’était progressivement brisée.

Sur la plage, une grande foule s’était rassemblée qui applaudissait les gens qui avaient osé partir dans l’eau pour sauver la famille.

Grâce à leur courage, ils ont réussi à sauver ces gens de la noyade. Une multitude de sentiments, de joie et d’euphorie s’est étendue sur toute la plage.

C’est le meilleur de l’humanité !

Roberta Ursey et sa famille seront toujours reconnaissantes à Jessica et à tous les autres bénévoles. Si personne n’avait réagi et ne l’avait aidée, la famille serait probablement morte ce jour-là.

Heureusement, Jessica et les autres ont montré une solidarité inoubliable.

Partagez cette histoire si cela vous donne de l’espoir en l’humanité !!

 

Publié par Newsner, cliquez sur J’aime

 

En savoir plus ...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *