Tweet about this on Twitter Pin on Pinterest Share on Facebook

Un père de famille sent quelque chose sous l’eau, voit un pied et sort un enfant de 4 ans sans vie hors de l’eau

J’ai toujours adoré nager dans les rivières et les lacs, mais quand je sens quelque chose de gluant sous mes orteils, ou qu’une algue s’enroule autour de ma jambe, cela suffit pour que je sursaute, même si je sais que je ne cours aucun danger.

Mais quand un plombier du Colorado, Angelo Mondragon, 32 ans, a senti quelque chose sur sa jambe, c’était une tout autre histoire.

C’était un dimanche tranquille au bord de l’eau pour Angelo Mondragon – jusqu’à ce qu’il sente quelque chose d’étrange se frotter à sa jambe sous l’eau.

« C’était comme quelque chose qu’on ne ressent pas habituellement dans l’eau », confia Angelo à Coloradoan.

Il remonta l’objet jusqu’à la surface et vit quelque chose que personne ne devrait jamais voir : un jeune enfant.

« Les orteils du bébé firent surface. J’ai vu la plante de ses pieds émerger et à ce moment, c’est devenu mon enfant. Je hurlais, criais, terrifié. Ça s’entendait que j’étais terrifié même si je ressentais un calme incroyable ».

Angelo a ramené la petite Sitali Hernandez, âgée de 4 ans, sur le rivage. La fillette était sans vie, elle devenait bleue, et Angelo a appelé à l’aide.

Par chance, deux infirmières se trouvaient à la plage, et elles ont immédiatement commencé à faire un massage cardiaque à Sitali.

La petite fille fut emmenée d’urgence à l’hôpital le plus proche, avant d’être transférée dans un hôpital pour enfants.

Le lendemain, Angelo a eu la chance de rendre visite à Sitali à l’hôpital.

La mère de Sitali était extrêmement reconnaissante.

« Vous l’avez sauvée. Vous l’avez sauvée. Vous avez sauvé mon bébé », dit-elle à Angelo lors de ces émouvantes retrouvailles.

Angelo aura toujours un lien très fort avec la fillette qu’il a sauvée ce jour-là à la plage.

Même si c’était une fin heureuse, cet incident aurait pu être évité si la petite fille avait porté un gilet de sauvetage.

Angelo était le premier à s’en rendre compte. D’ailleurs, cette histoire l’a tellement ému qu’il a décidé de s’associer à quelques commerces locaux pour procurer des gilets de sauvetage à ceux qui n’ont pas les moyens de s’en offrir.

Cela me redonne vraiment de l’espoir en l’humanité. Non seulement Angelo a sauvé la vie de Sitali, mais son initiative va également permettre de sauver des enfants qui ne savent pas nager. Regardez le reportage sur le sauvetage ici :

Partagez l’histoire d’Angelo sur Facebook en hommage à son sauvetage héroïque et son initiative.

Publié par Newsner, cliquez sur J’aime

 

 

En savoir plus ...