Un enfant de 5 ans se réveille de chirurgie effrayé et seul – sa « douce demande » va faire fondre votre cœur

Se réveiller d’une opération chirurgicale peut être une expérience effrayante, surtout quand on a cinq ans. Vous souffrez probablement, vous ne vous souvenez peut-être pas de ce qui s’est passé, et tout ce que vous voulez vraiment, c’est quelqu’un pour vous réconforter.

Quand Slade Thompson s’est réveillé d’une intervention à l’UPMC Susquehanna Health à Williamsport, Pennsylvanie, il était « calme et gentil », mais il voulait sa mère.

« Quand je lui ai dit que maman ne pouvait pas être là, il m’a demandé si je voulais le serrer dans mes bras et j’ai répondu:  » Bien sûr que oui « , a dit Annie Hager, infirmière à WNEP.

Leur doux moment a été filmé par la caméra.

When Slade Thompson of Renovo woke up from tonsil surgery, all he wanted was to be snuggled and cared for. Not thinking…

Posted by UPMC Susquehanna on Tuesday, 7 May 2019

Layla Thompson, la mère de Slade, a dit à WNEP que cette intervention était la deuxième intervention chirurgicale de l’année pour Slade.

« Il a traversé beaucoup de choses cette année, » dit Thompson. « On était à l’hôpital pour enfants, donc on était un peu nerveux d’aller à l’hôpital pour le faire. »

Après son réveil, Thompson, qui était dans la salle d’attente, a appris que son fils allait bien, mais qu’il lui faudrait un moment avant qu’elle puisse le voir parce que les infirmières devaient vérifier ses constantes vitales.

Slade a demandé à Hager si elle voulait bien se blottir contre lui.

View this post on Instagram

I dont post things very often but this little guy touched my heart, and his mama's beautiful kind words and actions have brought tears to my eyes twice now! A few weeks ago Mr. Slade came out of surgery to the recovery room and was my first patient of the day. Let me tell ya, this little man was by far the bravest 5yr old I have ever met! Most kids scream their way out of anesthesia (to no fault of their own, it's a pretty normal response to all the stuff we give them) but Slade, although crying at times, was calm and sweet, but obviously scared and in some pain. All he wanted was his mommy who wasnt immediately available. He asked me if I would snuggle him and take care of him. I jumped right in that bed and snuggled up that little guy so fast! His small sweet request made my heart so full!!! His momma took this picture of us the day of surgery, and surprised me at work with these beautiful flowers and another BIG hug from my bestest little friend today! Layla Thompson I thank God everyday for people like you and your precious little man! I feel so blessed to have met you all that day and truly feel I've made some wonderful friends through it. This right here is why I LOVE my job. It is why I go to work everyday. Its moments like this that make it all worth it ❤❤❤❤

A post shared by Annie Hager (@anniehager44) on

« La plupart des enfants crient en sortant de l’anesthésie (ce n’est pas de leur faute, c’est une réaction assez normale à tout ce qu’on leur donne), mais Slade, bien que pleurant parfois, était calme et doux, mais évidemment effrayé et souffrant », a écrit Hager dans Instagram.

« Il m’a demandé si je voulais le serrer dans mes bras et prendre soin de lui. J’ai sauté dans ce lit et j’ai embrassé ce petit gars si vite! « Sa douce petite demande m’a rempli le cœur!!!! »

Thompson et son fiancé ont eu les larmes aux yeux lorsqu’ils ont enfin pu voir Slade et Hager câliner l’enfant de 5 ans.

Quand Slade et sa mère ont dû retourner à l’hôpital pour un autre rendez-vous, ils ont apporté des fleurs Hager et un gros câlin.

« C’est pour ça que j’aime mon travail. C’est pourquoi je vais travailler tous les jours. Ce sont des moments comme celui-ci qui en valent la peine », a écrit M. Hager.

Annie Hager a dit que n’importe lequel de ses collègues aurait fait la même chose. Partagez cet article, et montrons un peu d’appréciation pour les infirmières qui font preuve de gentillesse et de compassion tous les jours!