Un plombier refuse de prendre l’argent d’une femme de 91 ans atteinte d’un cancer – devient un héros

Un plombier est salué comme un héros après qu’il ait réparé des tuyaux et des chaudières pour les clients dans le besoin sans leur faire payer.

Selon Metro, James Anderson, 52 ans, a aidé des milliers de personnes dans le besoin depuis qu’il a fermé son entreprise privée et créé une société à but non lucratif, nommée Depher.

Mais c’est un acte particulier de compassion qui a touché le cœur des gens partout dans le monde. Une facture a été affichée en ligne pour des services rendus au domicile d’une femme de 91 ans atteinte de leucémie aigüe. Il s’est avéré que James lui avait facturé une somme totale de… rien.

Accompagnant la facture, James, un père de cinq enfants a dit : « Pas de frais pour cette dame en aucune circonstance. Nous serons disponibles 24 heures sur 24 pour l’aider et faire qu’elle soit aussi à l’aise que possible. »

James a révélé qu’il a voulu créer l’entreprise à but non lucratif Depher après avoir vu un homme âgé maltraité par un ingénieur.

« Beaucoup de mes proches me demandent : pourquoi t’endettes-tu ? Pourquoi fais-tu cela ? » dit-il.

« Pour moi, une dette est une dette… Je préfèrerais devoir de l’argent à quelqu’un et qu’une autre personne soit en vie, heureuse et en sécurité. »

Depuis 2017, James fournit des services de plomberie gratuits ou à faible cout aux personnes dans le besoin. Même s’il s’est endetté d’environ 8 000 £ (9 940 $), il croit faire ce qu’il faut.

« C’est une philosophie qui est dans mon cœur et qui y restera toujours. »

L’objectif principal de James est maintenant de s’assurer que le sentiment de son travail va au-delà de ce qu’il peut faire de ses propres mains.

« J’ai parlé à pas mal d’ingénieurs à travers le pays et ils sont tous pour… c’est juste, obtenir le financement « , dit-il.

« Je ne veux pas qu’une personne âgée et handicapée dans ce pays, à notre époque, meure ou souffre à cause d’une maison froide ou d’un manque de financement pour réparer la chaudière.

« Ça ne devrait pas arriver – ce nombre devrait être ramené à zéro. C’est aussi simple que ça. »

On vous comprend James, et on est très fiers du travail que vous faites.

Partagez cette histoire si vous pensez, vous aussi, que James mérite un hommage pour son travail.