Tweet about this on Twitter Pin on Pinterest Share on Facebook

Un couple en plein ébat est pris en flagrant délit dans un parc – mais la sentence du juge choque toute la cour

Les accusés qui viennent au tribunal pour rencontrer le Juge Michael Cicconetti à Painesville dans l’Ohio ne savent jamais à quoi s’attendre.

Pendant 21 ans, ce juge charismatique s’adonne à ce qu’il appelle la «Justice créative, » où il ordonne des sentences inattendues, mais appropriées à ceux jugés coupables.

On peut dire que Michael Cicconetti oriente ses décisions se basant sur la philosophie « Œil pour œil, dent pour dent. »

© Facebook/Michael Cicconetti

Juge et père de cinq enfants, Michael Cicconetti permet souvent aux procureurs de décider des sentences. Les choix se situent habituellement entre la prison ou une des inventives punitions alternatives de Cicconetti.

Depuis 1994, Michael Cicconetti a été réélu à chaque fois qu’il s’est présenté, en grande partie pour ses actions populaires et ses condamnations spéciales.

Voici quelques des condamnations les plus inhabituelles:
1. Un couple est présenté à la cour après avoir été surpris en pleins ébats dans un parc public. La condamnation ? Nettoyer tout le parc, incluant tous les préservatifs utilisés. Il a aussi dû acheter un espace publicitaire dans le journal local pour s’excuser auprès de la ville et tous ceux qui l’auraient vu en pleine action.

© Flickr/PabakSarkar

2. Une femme abandonne 35 chatons dans une forêt en hiver. En plus de devoir payer une amende, le Juge Cicconetti lui a fait vivre cette même mésaventure. Il l’a fait passer une nuit dans les bois en plein mois de novembre – sans nourriture, sans eau ou même une tente. Comme la température chute drastiquement en soirée, le Juge Cicconetti s’est montré clément : il lui a permis de faire un feu.

© Flickr

3. Un homme insulte un policier le traitant de “Cochon.” Comme punition, il devait se tenir à une croisée avec 350 livres de porc (170 kg) et un panneau indiquant « Ce n’est pas un policier. »

© Geograph

4. Un chauffeur ivre a été conduit à la morgue la plus proche comme punition. Une fois là-bas, il devait regarder les corps de deux victimes d’un accident impliquant un chauffeur ivre.

© Flickr

5. Une femme est jugée coupable de ne pas avoir payé son taxi. La punition ? Elle devait marcher plus de 30 miles (48 km) – l’exacte distance qu’elle avait parcourue en taxi.

© Flickr

6. À l’armée du salut, un homme vole une boite contenant de l’argent destiné aux sans-abris. Sa condamnation ? Il a dû passer un jour entier dans la rue.

© Flickr

7. Des élèves du secondaire ont été surpris à crever les pneus d’un bus scolaire. À cause de ça, une excursion d’école primaire pour le lendemain a dû être repoussée. Les ados jugés coupables ont dû organiser un pique-nique pour les élèves concernés par la sortie.

© Flickr

8. Deux ados ont été jugés coupables d’avoir écrit 666 sur une statue de Jésus pour une scène de nativité. La sentence ? Ils ont dû monter sur un âne à travers la ville habillés comme Marie et Joseph.

© Pixabay

Selon Cicconetti, 90 pour cent des gens traduits par la « Justice créative » ne sont jamais arrêtés de nouveau. C’est génial non ?

Partagez cet article si vous pensez que ce type de juge agit correctement!

Source: Wikipedia, News Herald, DN, WKYC.

 

En savoir plus ...