Tweet about this on Twitter Pin on Pinterest Share on Facebook

70 ans après l’Holocauste, un drone survole Auschwitz – les images sont déchirantes

Le 1er septembre 1939 marque le début de la Seconde Guerre mondiale, lorsque les Allemands attaquent la Pologne. Une de leurs premières actions était de rassembler des Juifs dans des ghettos.

Les nazis ont commencé à construire des camps de concentration afin de lancer « Generalplan Ost », un nettoyage ethnique des Juifs, des Polonais, des Roms, des homosexuels et des personnes handicapées.

Lisez le beau témoignage de la petite-fille d’un rescapé.

La construction du premier camp de concentration a vu le jour en 1933, où les prisonniers politiques ont été envoyés. Entre 1937 et 1939, la construction des camps s’est intensifiée et, à la fin de 1945, il y avait au total 730 camps de concentration.

Les prisonniers étaient utilisés comme main-d’œuvre industrielle, ce qui était très utile aux Allemands pendant la guerre. L’objectif était d’exterminer les Juifs en Europe.

Auschwitz se composait de trois parties, Auschwitz II-Birkenbau étant un pur camp de la mort. Pendant la Seconde Guerre mondiale, 1,3 million de personnes ont été envoyées à Auschwitz. Parmi celles-ci, 1,1 million de personnes ont été assassinées, dont un million de Juifs.

Quand ma grand-mère est venue en Suède par les bus blancs, elle ne pesait que 30 kg. Les bus étaient gérés par un comte suédois nommé Folke Bernadotte qui voulait sauver les prisonniers de guerre scandinaves pendant la dernière partie de la guerre. Les bus étaient peints de croix rouges afin d’éviter les attaques.

Entre 15 000 et 30 000 personnes se sont échappées, ainsi. La plupart d’entre eux étaient scandinaves, mais vers la fin de la guerre, il y a eu des failles dans l’administration et d’autres personnes ont pu utiliser les bus.

Parmi les rescapés, environ 4 000 étaient Juifs.

Mon oncle Moses est né en 1932. Dès l’âge de 5 ans, il a travaillé dans une verrerie sur ordre des SS (Schutzstaffel). L’usine était située près du quartier général des SS dans la ville polonaise de Piotrków, où Moses est né. Les enfants étaient considérés comme de bons travailleurs, car leurs petites mains pouvaient polir le verre dans des endroits où les mains des adultes étaient trop grandes et maladroites.

Wikimedia Commons

Pendant trois ans, Moïse a travaillé dans l’usine avant d’être envoyé avec sa mère, Miriam, au camp de concentration de Ravensbrük.

Mon grand-père a été envoyé au camp de concentration de Buschenwald. Miriam a été assassinée, et Moïse a été envoyé au camp de concentration de Bergen-Belsen. Là, il a été pris en charge par une femme qui plus tard a reçu le nom « L’Ange de Bergen-Belsen », pour avoir sauvé tant d’orphelins.

À la fin de la guerre, Moïse a été envoyé en Suède.

Après la guerre, mon grand-père Saoul l’a cherché pendant plus d’un an avant de découvrir que des enfants avaient été amenés en Suède. Il est allé là-bas et a réussi à trouver son fils.

Saoul et ma grand-mère Rosa se sont rencontrées en Suède. Leurs deux parents avaient été tués et six des sept frères et soeurs de ma grand-mère avaient été assassinés. La première femme de mon grand-père et ses six frères et soeurs ont tous été tués.

Aujourd’hui, peu de ceux qui ont survécu à l’Holocauste sont toujours des nôtres. Par conséquent, il est important que nous nous souvenions de leurs histoires et que nous continuions à les partager afin que l’histoire ne se répète jamais.

Voici les terribles images qu’un drone a capturées lors d’un survol d’Auschwitz l’année dernière :

S’il vous plaît, partagez cette histoire. Cela ne doit jamais tomber dans l’oubli.

– Ewa Dabrowski

Publié par Newsner. Cliquez sur J’aime.

 

En savoir plus ...