Le prince William affirme "nous ne sommes pas une famille raciste" et qu'il a l'intention de discuter avec Harry

Le prince William affirme « nous ne sommes pas une famille raciste » et qu’il a l’intention de discuter avec Harry

Les retombées de l’entretien explosif de Harry et Meghan Markle avec Oprah ont été promptes et d’une grande ampleur à l’échelle mondiale.

Nous savions que le couple était mécontent de leur vie au sein de la famille royale britannique depuis un certain temps et que leur « retrait » des fonctions royales était une façon moins controversée de dire que les choses allaient mal.

Ce que nous ne savions pas, bien sûr, c’était la gravité du malaise de Meghan. Ce que nous ne savions pas – et pour être honnête, nous n’en sommes toujours pas certains – c’est ce qui se passait derrière les portes fermées.

Grâce à la liberté d’expression, car maintenant que Harry et Meghan ne sont plus membres de la famille royale, ils ne sont plus limités dans leurs propos sur ce qu’ils peuvent ou ne peuvent pas dire sur la famille la plus célèbre du monde.

On peut se demander si tout déballer était la plus sage décision à prendre mais il semble bien que Harry et Meghan en aient eu marre de se taire.

À moins que vous ne viviez dans une grotte, sans accès aux médias sociaux et à l’actualité, vous savez que Meghan a fait une série de révélations qui ont fait l’effet d’une bombe concernant son séjour au sein de la famille royale britannique.

L’ancienne actrice de Suits est entrée dans les détails en évoquant le manque d’harmonie qui a assombri sa vie après son mariage avec Harry en 2018.

En fait, le désaccord pourrait être une façon douce de le décrire si l’on considère qu’elle a admis être si désillusionnée qu’elle envisageait même de mettre fin à ses jours.

« Je ne voulais tout simplement plus vivre », a-t-elle déclaré à Oprah. « Et c’était une réflexion constante, très claire, réelle et effrayante. »

De plus, elle a accusé des membres de la famille royale d’avoir abordé le sujet de la couleur de la peau de son fils Archie avant sa naissance.

Bien qu’elle et Harry aient précisé qu’ils ne citeraient aucun nom, ils ont clairement établi que quelqu’un était responsable d’un comportement tout à fait inapproprié. Inutile de dire que les médias ont relayé l’information avec frasque.

La plupart des réactions à la suite de l’interview ont donc été centrées sur les allégations selon lesquelles la famille royale britannique serait une institution raciste. Les critiques de Meghan Markle – y compris des crétins comme Tucker Carlson et Piers Morgan – l’ont accusée de mentir, mais beaucoup d’autres ont pris ses affirmations au sérieux.

En début de semaine, l’expression  » Abolissons la monarchie  » était tendance au Royaume-Uni, et toute idée selon laquelle le palais pourrait se retrancher et résister à la tempête a été écartée lorsque la reine Elizabeth en personne a fait une déclaration.

« Toute la famille est affligée d’apprendre l’ampleur du défi que les dernières années ont constitué pour Harry et Meghan », peut-on lire dans la déclaration de la reine.

Les questions soulevées, particulièrement celle de la race, sont alarmantes. Bien que certains faits puissent varier, ils sont pris très au sérieux et seront traités par la famille en privé.

Harry, Meghan et Archie seront toujours des membres très aimés de la famille ».

En outre, des rapports du Daily Mail suggèrent que la Reine a personnellement mené une enquête sur les allégations de Meghan, après s’être entretenue avec d’autres membres de la famille royale pour tenter d’aller au fond des choses.

Crédit / Shutterstock

Jusqu’à présent, le frère de Harry, le prince William – qui pourrait un jour devenir roi d’Angleterre – est resté silencieux, mais hier il a réagi aux commentaires en insistant sur le fait que sa famille n’était pas raciste.

« Nous ne sommes absolument pas une famille raciste », a-t-il déclaré à Sky News.

Il a également révélé qu’il n’avait pas encore parlé à Harry à la suite de l’interview, mais qu’il comptait le faire.

« Non, je ne lui ai pas encore parlé, mais je vais le faire », a précisé le duc de Cambridge.

Ces commentaires font du prince William le premier membre de la famille royale à s’exprimer publiquement après l’interview, mais il reste à voir dans quelle mesure ils contribueront à apaiser les sentiments de ceux qui ont perdu confiance envers la famille royale.

Crédit / Shutterstock

Je ne sais pas pour vous, mais je pense que nous pouvons au moins prendre au sérieux les commentaires de Meghan Markle. Nous devons le faire pour les personnes qui luttent contre le racisme et changer la mentalité à travers le monde.

Que pensez-vous des affirmations de Meghan? Croyez-vous le prince William lorsqu’il affirme que sa famille n’est pas raciste? Faites-nous connaître votre avis dans les commentaires.

En attendant, partagez cet article sur Facebook pour alimenter le débat sur la question.

Vous pouvez désormais nous suivre sur Instagram pour découvrir d’autres contenus formidables, des photos et des vidéos.