Tweet about this on Twitter Pin on Pinterest Share on Facebook

Sarah, mère de deux enfants, veut interdire « La Belle au bois dormant » : « C’est mauvais pour les enfants »

Le conte de fées « La Belle au bois dormant » peut être nocif pour les enfants.
Du moins, c’est ce qu’avance Sarah Hall, mère de deux enfants, et elle essaie de retirer le livre de l’école primaire de ses enfants.

« Je pense que c’est un problème spécifique dans l’histoire sur le comportement sexuel et le consentement, » a déclaré la mère au journal anglais The Sun.

Il y a eu de vives réactions sur les réseaux sociaux après que Sarah Hall, mère de Ben âgé de 6 ans, ait parlé de ce conte de fées populaire.

Tout a commencé avec la campagne de Sarah visant à interdire le livre La Belle au bois dormant dans les écoles élémentaires – ou du moins celle que son fils fréquente.

Elle a posté sur Twitter qu’elle condamnait la scène ci-dessous, photographiée du livre d’école de son fils.

Sarah Hall/Twitter

La photo montre la Belle au bois dormant qui se réveille après un sommeil de 100 ans, grâce au baiser d’un prince.
Le personnage principal du livre, Kipper, ordonne au prince d’embrasser la princesse. Mais est-ce que la princesse était consentante ?

« Il y a un problème »

Sarah Hall fait référence à l’énorme débat autour de la campagne #metoo sur Twitter et affirme qu’il y a un message implicite qui dit que le consentement n’est pas d’important.

Elle est préoccupée parce que le livre enseigne aux garçons qu’il est acceptable d’importuner ou de faire des avances sexuelles aux filles contre leur gré.

« Je pense que c’est un problème précis dans l’histoire de la Belle au bois dormant concernant le comportement sexuel et le consentement, » dit la mère à The Sun.

Sarah Hall/Twitter

Elle croit que le livre devrait être vu et critiqué basé sur un contexte plus large.

« (Ce livre) indique à quel point ce genre de comportement est enraciné dans la société. Toutes ces petites choses s’accumulent et font la différence, » dit-elle.

Cependant, Sarah ne pense pas que le livre devrait complètement disparaître. Elle croit que cela pourrait être utile si elle est étudiée par un public différent.

« Je pense en fait que ce serait une excellente ressource pour les plus âgés, vous pourriez en discuter, parler de consentement, et comment la princesse pourrait se sentir, » suggère-t-elle.

« Mais je suis vraiment préoccupée que ce soit étudié par de jeunes enfants, et apprécierais une conversation plus approfondie afin de décider si c’est un livre adapté. »

Qu’en pensez-vous ? La Belle au bois dormant devrait-elle être retirée des salles de classe des petits ? Allez-y et partagez vos opinions !

Publié par Newsner. Cliquez sur J’aime.

 

En savoir plus ...