Un enfant de 3 ans meurt après que sa mère l’ait laissée seule pendant une semaine et qu’elle ait mangé du détergent

En tant que parents, nous nous préoccupons tous de l’âge auquel nous devons laisser nos enfants seuls et les différents parents ont des idées différentes, mais l’idée que nous laisserions nos enfants seuls à 3 ans est inimaginable.

En Russie, une fillette de 3 ans a été laissée seule pendant une semaine, sans eau et la porte était fermée à clé, et maintenant sa mère a été qualifiée de « diabolique ».

Maria Plenkina a laissé sa fille Kristina seule dans leur appartement pendant qu’elle faisait la fête, selon le journal britannique The Metro.

Le corps à moitié nu de la fille a été retrouvé par sa grand-mère après que ses tentatives désespérées pour trouver de la nourriture l’aient amenée à manger du détergent.

Sa grand-mère Irina Plenkina croyait que sa petite-fille allait bien après que Maria ait gardé le contact avec elle par les médias sociaux pendant la semaine où elle a été laissée seule, selon The Sun.

Elle a appelé une ambulance

Ce n’est que lorsqu’elle est allée célébrer le troisième anniversaire de sa petite-fille qu’elle a trouvé son corps dans un appartement froid et jonché de détritus.

La grand-mère désemparée, qui ne se doutait pas que sa petite-fille avait été laissée seule, a appelé une ambulance, mais il était trop tard pour la petite Kristina.

Le cœur brisé, Irina a dit qu’elle aurait pu s’occuper de l’enfant si seulement elle avait su.

« Elle m’a menti en disant que tout allait bien. Elle a menti à tout le monde », a dit Irina à la cour, selon le Sun.

Cruauté extrême

Elle a dit: « Je n’ai jamais pensé que Maria pouvait faire une telle chose. Si seulement j’avais vu que quelque chose n’allait pas, j’aurais emmené la fille chez moi. »

La mère, Maria, est détenue depuis deux mois et fait l’objet d’une enquête pour le « meurtre d’un enfant avec une extrême cruauté », selon le Comité d’enquête russe, comme le rapporte The Metro.

Une affaire si choquante et tragique. Je ne peux pas croire que quelqu’un puisse faire ça à son enfant.