Une femme contrainte d’accoucher seule dans une cellule de prison alors qu’elle implorait de l’aide – « Ils sont tellement inhumains »

Une femme a été contrainte d’accoucher seule dans une cellule de prison alors qu’elle souffrait et demandait de l’aide.

Une vidéo bouleversante a été diffusée, montrant Diana Sanchez souffrant le calvaire, clairement en détresse et ayant besoin d’aide.

Elle a décrit le personnel de la prison comme étant « inhumain » et considérant les détenus comme des « ordures ».

La jeune femme de 26 ans se trouvait à la prison du comté de Denver pour une violation de probation, après son arrestation pour fraude d’identité, au moment où elle a donné naissance à son fils en juillet 2018.

YouTube/Inside Edition

« Je ne peux même pas le décrire tellement c’était douloureux », a-t-elle déclaré à Fox News Denver à l’époque.

« Ils sont tellement inhumains dans cet établissement. Ils vous perçoivent comme des déchets », a-t-elle ajouté.

Diana a supplié les adjoints et les infirmières de la prison de lui apporter une aide médicale pendant des heures après avoir commencé le travail à 5 heures du matin. À 9 h 43, elle a perdu les eaux et personne n’a appelé d’ambulance jusqu’à ce que son bébé naisse une heure plus tard, selon Fox News.

« Je sais que j’étais [en prison] parce que je suis responsable de mon erreur, mais je ne méritais pas cela, surtout pas mon bébé », a déclaré Diana.

This woman is filing a federal lawsuit against the city of Denver after giving birth alone in her jail cell

Posted by NowThis on Friday, August 30, 2019

En août 2020, le Denver Health Medical Center a accepté de verser à la mère et à son fils 320 000 dollars pour abandonner un procès et la ville et le comté de Denver ont accepté de payer 160 000 dollars.

« Il n’est tout simplement pas acceptable, dans une société civilisée, qu’une femme soit obligée d’accoucher sans la moindre assistance médicale en prison », a déclaré Mari Newman, une avocate spécialisée dans les droits civils qui représente Diana et son fils Jordan, qui a maintenant 2 ans.

Twitter

Le dédommagement de près de 500 000 dollars sera réparti entre Diana et son fils, ce dernier recevant des versements périodiques entre l’âge de 7 et 21 ans.

Selon Mme Newman, Denver Health a promis de fournir de meilleurs soins aux détenues enceintes à l’issue de cet accord.

« Diana est très, très satisfaite que l’un des aspects du procès soit une formation annuelle pour chaque infirmière de Denver Health qui travaille dans un établissement pénitentiaire, afin de s’assurer que personne d’autre n’aura jamais à subir les mêmes horreurs qu’elle », a déclaré Mari Newman.

C’est choquant le manque d’empathie du personnel pour cette femme qui a clairement besoin d’aide et pourtant tous la voyaient en plein travail sur la caméra de surveillance.

Je suis heureuse qu’ils aient accepté cet accord et j’espère que les choses vont changer à l’avenir. C’est une situation dangereuse pour toute femme sur le point d’accoucher et je suis heureuse qu’ils aillent bien.

Merci de partager.

Vous pouvez désormais nous suivre sur Instagram pour découvrir d’autres contenus formidables, des photos et des vidéos.