Ado de 16 ans meurt dans une cabane lors d’un voyage scolaire : 9 mois plus tard, le légiste révèle la terrible vérité

En mars 2017, Sara, 16 ans, est décédée lors d’un voyage scolaire sur l’île de Vancouver, au Canada.

Pendant que les camarades de classe de Sara se rendaient à la salle à manger pour prendre le petit déjeuner, Sara est restée au lit.

Quand ils sont revenus, ils ont entendu l’alarme de Sara sonner sans arrêt, mais Sara n’était toujours pas sortie de sa chambre.

On a fait appel à des professionnels de la santé, mais il était trop tard : personne ne pouvait sauver la vie de l’adolescente.

Personne ne pouvait savoir comment Sara était morte. Ce n’est que neuf mois plus tard que l’autopsie a finalement révélé ce qui avait tué la jeune fille de 16 ans en parfaite santé.

Sara souffrait du syndrome du choc toxique (SCT). Les SCT sont relativement rares. Elle survient à la suite d’une infection bactérienne et peut rapidement mettre la vie en danger.

D’après le légiste, la bactérie coupable a été trouvée sur le tampon de Sara.

Posted by Carli Manitoski on Tuesday, 5 December 2017

Les SCT peuvent être provoqués de plusieurs façons, par exemple par une plaie non traitée – ou en cas d’utilisation inappropriée d’un tampon.

Neuf mois après sa mort tragique, la sœur de Sara, Carli Manitoski, s’est tournée vers Facebook pour avertir le public des dangers des tampons. Voilà ce qu’elle a écrit.

« PARTAGEZ CECI, S’IL VOUS PLAÎT :

Après 9 mois agonisants, nous avons enfin reçu la confirmation que ma petite sœur est décédée du syndrome de choc toxique (SCT).

Les femmes ont besoin d’être plus instruites sur ce sujet, certaines d’entre vous ne savent peut-être même pas ce qu’est le SCT. Ils disent que les SCT sont incroyablement rares, mais je connais deux personnes qui en ont souffert, dont une a à peine survécu et ma sœur qui en est morte.

Ça peut vraiment être si rare ? Ma sœur s’est plainte de crampes d’estomac avant d’aller au lit et elle ne s’est jamais réveillée. Ma belle et incroyablement saine sœur est morte à cause de cela, alors s’il vous plaît, partagez, éduquez-vous et soyez prudents lorsque vous utilisez des tampons.

Il y a si peu d’éducation à ce sujet et il faut le mettre en lumière. C’est une chose si inutile et si tragique pour une jeune femme si étonnante. Je ne voudrais pas que cela arrive à qui que ce soit d’autre, et si cette publication rend ne serait-ce qu’une seule personne consciente [du danger] et qu’elle aille se renseigner sur le SCT, je serai reconnaissante.

Merci de votre lecture et s’il vous plait, partagez. »

Posted by Carli Manitoski on Tuesday, 5 December 2017

Symptômes des SCT à surveiller :

– Une forte fièvre
– Vomissements
– Diarrhée
– Rougeur
– Yeux rouges
– Paume et plante des pieds gonflées
– Douleurs musculaires
– Étourdissements et sueurs froides
– Odeur anormalement forte lors du changement de tampon

Posted by Carli Manitoski on Tuesday, 5 December 2017

Comment prévenir le risque de SCT lors de l’utilisation d’un tampon :

– Changez votre tampon au moins toutes les 8 heures.
– Lavez-vous soigneusement les mains avant de remplacer le tampon.

Le SST est causé par une substance toxique qui produit la bactérie staphylocoque. La bactérie peut se multiplier si elle entre en contact avec le sang humain pendant une longue période dans un tampon ou par le sang dans une plaie.

Si vous pensez que vous souffrez de SCT, consultez immédiatement un médecin – le risque de mortalité est élevé si vous ne recevez pas rapidement un traitement.

PLEASE SHARE THIS:After 9 agonizing months we have finally got confirmation that my little sister passed away from…

Posted by Carli Manitoski on Tuesday, 5 December 2017

Veuillez partager cet article avec votre famille et vos amis sur Facebook afin que plus de gens prennent conscience des SCT et comment les prévenir ! Il n’y a absolument aucune raison pour qu’une seule personne de plus soit confrontée au destin tragique de Sarah.

 

En savoir plus ...