Cette maman souffre de grave démence et retrouve la mémoire – grâce à son fils qui la met au régime

Il y a trois ans de ça, Mark Hatzer a réalisé que sa maman de 82 ans, Sylvia, amorçait un début de démence.

Ça a évolué à tel point qu’il était obligé de la conduire à l’hôpital quand elle représentait un danger pour elle-même.

La maladie a tellement empiré que Sylvia ne reconnaissait même plus son propre fils, et a un certain point, elle accusait les infirmières de vouloir la kidnapper.

Cependant, selon le journal anglais le Manchester Evening News, elle a suivi un régime particulier pendant de longs mois et elle a été capable de retrouver la mémoire.

C’est peut-être, je dis bien peut-être, une découverte révolutionnaire dans le cadre du combat contre la démence…

YouTube

Le père de Mark est décédé d’un arrêt cardiaque en 1987 quand sa maman âgée de 82 ans a commencé à souffrir de démence. Il était inquiet à l’idée de perdre ses deux parents.

Sylvia a eu des médicaments à prendre dans le cadre de son traitement, mais Mark ne les lui a pas donnés. Au lieu de ça, il a préparé un régime spécial pour combattre la démence, qui depuis avait beaucoup dégénéré.

PHOTO: Youtube

Après de longues recherches, Mark a découvert que la démence était moins fréquente dans les pays autour du bassin méditerranéen. Il s’est dit qu’il devait y avoir une cause pour ça ; que cela ne pouvait pas être une pure coïncidence.

Il ne pensait pas que cela puisse provenir de l’air ou de la chaleur – il pensait que c’était autre chose.

Il a essayé de donner à sa maman des repas du même type que ceux pris dans les pays méditerranéens.

« Tout le monde pense au poisson, mais il y a aussi les myrtilles, les fraises, les noix du Brésil et les noix – ils ont apparemment la forme d’un cerveau pour nous faire signe qu’ils sont bons également pour le cerveau, » indique Mark à Manchester Evening News.

Photo: YouTube

Sylvia s’est aussi mise à consommer davantage de brocoli, d’orge, de patate douce, de thé vert et du chocolat noir.

Après quelques mois suivant ce régime strict, elle a progressivement retrouvé la mémoire. C’était une transformation assez incroyable.

« Cela ne s’est pas fait en une nuit par magie, mais c’est bien après des mois qu’elle s’est mise à se souvenir de choses comme les anniversaires et elle redevenait qui elle était auparavant, plus vive, plus déterminée, » confie Mark.

« Les gens pensent qu’une fois que vous êtes arrivé à ce diagnostic, votre vie est terminée. Vous aurez des jours avec et des jours sans, mais cela ne veut en rien dire que c’est la fin. »

Alzheimer's sufferer Sylvia Hatzer, 82, has transformed her condition with diet and brain exercise.

Posted by Manchester Evening News on Saturday, 21 April 2018

Sue Clark, une représentante de « Alzheimer’s Society » croit qu’il n’y a, pour l’heure aucune cure reconnue contre la démence, ou quoi que ce soit qui puisse l’éviter. Toutefois, elle admet qu’une alimentation saine et des exercices mentaux peuvent aider.

« J’ai fait ça pour ma maman – elle est en forme et elle a fait tout ce qu’il fallait –, mais si ce que nous avons accompli peut être utile à d’autres personnes également, dans ce cas c’est formidable, » indique Mark.

En l’honneur de la découverte potentiellement révolutionnaire de Mark et Sylvie, la vieille femme de 82 ans a été invitée à la fête d’été annuelle tenue par la Reine Elizabeth.

C’est incroyable ! PARTAGEZ cette histoire auprès de votre famille et vos amis ! Ensemble, nous parviendrons à vaincre cela !