Un homme couvert de milliers de tumeurs dit qu’il est traité pire qu’un « animal errant sale »

Une maladie de peau rare a fait qu’un homme s’est retrouvé sans travail, sans maison et devant porter une couverture sur son visage pour se protéger des moqueries cruelles.

Diwakar Bisoye a été surnommé « l’homme à la peau bulle » en raison des centaines de tumeurs qui recouvrent son corps. Il a même une grosse tumeur sur la jambe qui pèse un poids stupéfiant de 25 kg.

L’homme de 65 ans a commencé à développer ces tumeurs il y a 15 ans et cette maladie lui a fait perdre son emploi et sa maison, car il dit que les propriétaires ne veulent pas qu’il vive sur la propriété.

Diwakar, qui travaillait comme agriculteur, dit qu’il est traité pire qu’un « animal errant sale » et qu’il est obligé de se couvrir le visage pour se protéger des moqueries cruelles, rapporte le journal Metro.

‘Ils se moquent de moi et me ridiculisent’

L’Indien de l’Est vit dans un village isolé, sans accès à aucun traitement pour son état et dit qu’il n’a pas pu travailler depuis 15 ans.

 » Les gens se moquent de moi et me ridiculisent », a déclaré Diwakar, selon The Metro.

Sans travail depuis 15 ans

« Ils me regardent et m’évitent. La plupart des gens agissent de façon très étrange autour de moi. Personne n’aime me regarder ou être près de moi.

« Les gens pensent que je vais tout infecter. Les propriétaires ne veulent pas que je vive dans leur propriété ou me demandent de partir lorsque les gens se plaignent de mon état. Ça m’a laissé sans travail pendant 15 ans. »

LADIES & GENTLEMEN LETS PRAY FOR THIS BROTHER………..GOD OF ISRAEL , OF JACOB , OF ABRAHAM ..SHOW YOUR MERCYDiwakar Bisoye is plagued by a huge four stone tumour

Gepostet von Lawrence Ngulumba am Montag, 6. Januar 2020

Le Dr Subramania Lyer, professeur à l’Amrita Institute of Medical Sciences, au Kerala, en Inde, affirme qu’il s’agit d’un trouble génétique causé par des anomalies de son système nerveux.

« C’est un trouble génétique héréditaire et il n’y a actuellement aucun traitement médical. La seule solution est l’ablation chirurgicale des gonflements les plus gênants. »

S’il vous plaît, partagez pour envoyer votre soutien à Diwakar et nous espérons qu’on pourra bientôt trouver une solution pour lui.