Tweet about this on Twitter Pin on Pinterest Share on Facebook

Le fils nouveau-né meurt à l’hôpital, mais les parents vivent bientôt un miracle

Josh et Katie Butler ont toujours rêvé d’avoir une grande famille. Quand je dis grande, je veux dire GRANDE.

Un jour, Katie avait trouvé une note de Josh, où il avait écrit qu’il voulait avoir 13 enfants.

Le couple a finalement décidé qu’ils allaient essayer d’avoir deux enfants et aussi d’en adopter deux.

Mais ils ne savaient pas que le destin avait d’autres plans…

Facebook/KatieButler

Quand Katie et Josh Butler ont découvert qu’ils attendaient un bébé, ils étaient tous les deux fous de joie. Ils ont décidé que leur premier fils s’appellerait Dewey et ils ont tout préparé pour l’accueillir.

Mais à seulement 20 semaines de grossesse, les choses ont mal tourné.

« En janvier 2015, nous y sommes allés, et ils nous ont dit qu’il y avait un épaississement au cou et que le bébé avait des pieds bots, » dit Katie à The Advertiser. « Ce sont tous des marqueurs de maladies génétiques. »

clubfootchronicles

Pour Josh et Katie, c’était comme si un poids énorme leur était tombé dessus.

« Ils ont dit que les machines (de l’échographie) ne pouvaient pas en faire plus et que nous pourrions juste avoir un petit bébé. Mais au fur et à mesure que Dewey grandissait, les choses semblaient aller mal. »

Après 39 semaines, le docteur a été obligé de faire une césarienne en urgence. Katie a pu tenir Dewey pendant quelques secondes avant qu’ils ne l’emmènent aux soins intensifs néo-natals de l’hôpital.

Facebook/KatieButler

Les docteurs ont dit à Katie et Josh que leur fils était né avec des pieds bots et un large cou, comme ils le soupçonnaient. Mais la situation n’était pas aussi mauvaise qu’ils le pensaient.

« Pendant les deux premières semaines, il a été diagnostiqué avec seulement le diabète. Mais ils ont ensuite découvert que les chromosomes 6 et 10 s’étaient détachés et s’étaient inversés, mais ça n’arrivait pas de façon égale. En fait, il lui manquait certaines informations génétiques et certaines étaient dupliquées, » explique Katie.

Facebook/KatieButler

Malheureusement, quand Dewey est retourné à l’hôpital pour un check up de routine, les choses ont empiré. Dewey a été admis en urgence pour une opération du cœur, mais malheureusement, il est mort alors qu’il n’avait que 4 mois.

Katie et Josh étaient totalement anéantis.

Les jours et les mois ont passé, mais Katie était toujours prise par des pensées ténébreuses. Elle ne comprenait pas comment elle avait pu perdre son précieux fils. Elle sentait qu’elle avait un trou énorme à la place de son cœur.

Facebook/KatieButler

Mais la destinée allait de nouveau changer leurs vies, et pour le mieux.

« Alors que nous étions à l’hôpital, nous avons créé des liens d’amitié avec tout le monde, » explique Katie.

« Dans la mesure où on nous a découragés d’avoir d’autres enfants naturels (parce que la maladie de Dewey est génétique), nous avons parlé d’adoption avec différentes infirmières. En novembre, c’était un mercredi, j’ai vraiment ouvert mon cœur à Dieu, en pleurant, je lui ai dit que j’avais besoin d’un autre bébé. Nous avions tellement d’amour et nous l’avions donné à Dewey et maintenant, il était au paradis… j’avais besoin de plus d’enfants à aimer, » explique Katie.

Il se trouve qu’il y avait un bébé appelé Braxtel qui était né dans le même hôpital que Dewey. Mais Braxtel n’est jamais retourné chez lui. Il avait de graves problèmes respiratoires, mais était en voie de rétablissement.

Mais il y avait un problème : Braxtel n’avait pas de maison ni de parents.

L’une des infirmières qui s’étaient liées d’amitié avec Katie a immédiatement pensé à elle quand la situation de Braxtel est devenue critique.

Ils ont demandé à Katie et Josh s’ils étaient intéressés à l’adopter et le couple a décidé de rencontrer Braxtel quelques jours plus tard.

« Comme Dewey, Brax était sous ventilation assistée et avait une trachéotomie, et quand les docteurs nous l’ont dit, nous avons répondu, « Nous sommes partants. » Avec Dewey, il n’y avait aucune chance que ses poumons aillent mieux, mais avec Braxtel, il pouvait aller mieux. C’était une situation optimiste, » explique Katie.

Facebook/KatieButler

Les parents biologiques de Brax ne pouvaient pas prendre soin de lui, ils ne pouvaient pas prendre en charge les dépenses médicales.

« Sa mère biologique a décidé de le faire adopter parce qu’elle réalisait qu’elle ne pourrait pas lui fournir les meilleurs soins, » dit Katie.

« Et c’était une dure décision. Mais je suis tellement contente qu’elle l’ait fait, afin que nous puissions l’aimer et prendre soin de lui. »

En février 2016, Katie et Josh ont pu ramener leur bébé à la maison. Ils n’imaginaient pas que les choses se passeraient ainsi, mais ils étaient vraiment reconnaissants de pouvoir accueillir Brax dans leurs vies.

Facebook/KatieButler

« Il y avait beaucoup d’émotions, » dit Katie.

« Les moments heureux étaient vraiment heureux, et parfois, nous étions juste tristes. Je ne faisais que pleurer. Je devais commencer à chanter des chants de louange pour que je puisse me concentrer sur le tableau d’ensemble : Dieu contrôle tout, Dewey est avec lui, Brax a une seconde famille, et il y a tellement de raisons de se réjouir. »

Le couple ne pouvait pas être plus heureux et ils disent que leur mariage est encore plus fort à cause de tout ce qu’ils ont vécu. Leur histoire captivante et émouvante montre vraiment le pouvoir de l’amour !

N’oubliez pas de PARTAGER cet article avec votre famille et vos amis si vous aussi vous avez été ému par cette histoire et souhaitez tout le bonheur du monde à Katie, Josh et Brax !

Publié par Newsner. Cliquez sur J’aime.

 

En savoir plus ...