Tweet about this on Twitter Pin on Pinterest Share on Facebook

Samuel, âgé d’un an, se met à hurler quand sa mère le pose sur une table à langer publique – sa mère réalise alors qu’il se passe quelque chose de terrible

Les enfants sont un cadeau précieux – et les parents savent qu’ils seraient prêts à tout pour protéger leur enfant de tout ce qui pourrait les mettre en danger. Et si une personne a fait de sorte à volontairement blesser un enfant, nous sommes évidemment furieux.

Mais quel parent pourrait s’attendre à ce qu’une banale table à langer représente un danger pour leur enfant. Et pourtant… Malheureusement, une mère a appris de la pire des façons qu’il faut toujours être vigilant, même face à une table à langer.

Facebook/HayleyTurner

Hayley Turner était de sortie avec son fils Samuel, et à un moment, il a fallu changer la couche de son bambin âgé d’un an.

Mais dès qu’Hayley le pose sur la table à langer, il commence à crier. Ça ne l’a pas alarmée, car Samuel est souvent irritable quand on le change. Mais sa maman réalise vite que son fils n’était pas qu’irritable. Elle l’a retourné et c’est alors qu’elle a découvert que son dos recouvert de taches rouges.

Facebook/HayleyTurner

Quelqu’un qui n’avait plus une seule once d’humanité avait mis des punaises sous le matelas à langer de façon à ce que les pointes s’enfoncent dans le dos de Samuel. Il n’y en avait pas qu’une, mais cinq aiguilles qui avaient percé la peau de Samuel.

Facebook/HayleyTurner

Qui pourrait être assez cruel pour faire ça à un enfant innocent?

Hayley n’a pas l’habitude de poster des choses sur Facebook, mais elle a senti qu’il était important de partager son histoire et a décidé d’expliquer ce qu’il s’est passé. Son post a été partagé par des milliers de personnes.

Facebook/HayleyTurner

Partagez cet article pour que l’horrible expérience d’Hayley rappelle aux parents qu’ils doivent faire attention aux matelas de change publics avant d’y poser leur bébé.

On ne devrait pas avoir à être sur ses gardes quand on change son bébé dans des toilettes publiques, mais on ne peut jamais être trop prudent !

 

En savoir plus ...