Tweet about this on Twitter Pin on Pinterest Share on Facebook

Elle a 17 ans et devient mère alors qu’elle sait qu’elle va mourir – maintenant des millions de gens sont touchés par l’amour qu’elle avait pour son bébé

C’est une histoire d’un amour inconditionnel, mais qui montre aussi comment la vie peut être injuste. Jennifer Michelle Lake était une adolescente de Pocatello, dans l’Idaho aux États-Unis. La décision qu’a dû faire Jenny, est une décision que personne ne devrait avoir à faire. Particulièrement quand on a 17ans.

Jennifer était une ado ordinaire. Elle adorait sortir avec ses amis et avait des rêves comme les gens de son âge. Mais la vie de Jennifer était sur le point de prendre un tournant dramatique.

Quand Jennifer a commencé à avoir des migraines, elle est allée voir un médecin.

Les conclusions du médecin étaient brutales. Des tests ont révélé une tumeur de 2cm dans le cerveau de Jennifer. On lui avait diagnostiqué un cancer.

Si Jennifer voulait survivre, elle devait faire une chimiothérapie.

Après avoir entendu le diagnostic, tout le monde était choqué. Mais ses proches étaient de tout cœur avec Jennifer.

Puis, Jennifer a reçu une autre nouvelle. C’était supposé être quelque chose de merveilleux à entendre. Mais pour Jennifer et son petit ami Nathan, les choses n’allaient plus être comme avant. Le couple a su qu’ils allaient avoir un enfant.

Comme le ferait tout le monde, Jennifer était très contente de la nouvelle, mais cela voulait aussi dire qu’elle allait devoir prendre la décision la plus dure au monde.

Son enfant allait mourir si elle continuait la chimio. Mais si elle arrêtait son traitement, elle n’avait aucune chance de survivre.


Jennifer a écouté son cœur. Elle a décidé d’arrêter son traitement et donner vie à son enfant, Chad Michael, neuf mois plus tard.

Six jours après avoir accouché, Jennifer est rentrée chez elle. La seule chose qu’elle avait envie de faire était de passer du temps avec son fils dans sa maison. Avec l’accouchement, Jennifer avait tenu la main de sa sage-femme et avait chuchoté : « Je l’ai fait. Je fais mon devoir. »

Quand Jennifer est morte le 21 novembre 2011, 12 jours après l’accouchement, elle avait le petit Chad dans ses bras.

L’amour que Jennifer et toutes les mamans ressentent pour leurs enfants est indescriptible. Dans son cas, c’était tellement fort qu’elle a préféré sacrifier sa propre vie pour que son enfant survive.

Chad va grandir en sachant que sa maman est toujours avec lui. Jennifer Lake sera toujours aux côtés de son fils.

L’histoire de Jennifer Lake a touché beaucoup de personnes qui ont suivi sa destinée et combat à travers les blogues et réseaux sociaux. Sur la page Facebook de Jennifer, vous pouvez, vous aussi, en lire plus au sujet de Jennifer et son décès, et aussi prendre les nouvelles de la famille.

Publié par Newsner, cliquez sur J’aime.
 

En savoir plus ...