Tweet about this on Twitter Pin on Pinterest Share on Facebook

Un bébé est né à 27 semaines, et une infirmière démontre pourquoi nous ne devrions jamais cesser de rendre hommage aux héros de la santé

Comme tous les parents, Sarah et Trevor Topilko, d’Edmonton Alberta, étaient impatients de fonder une famille.
Malheureusement, la grossesse de Sarah a pris un tournant horrible quand on lui a diagnostiqué une complication de grossesse qui pouvait lui couter la vie. Cela s’appelle le HELLP syndrome.

Les organes de Sarah ont commencé à lâcher et elle a été immédiatement envoyée aux soins intensifs pour une intervention chirurgicale.

Mais ce n’était pas seulement la vie de Sarah qui était en danger – son bébé est né à seulement 27 semaines.
Le garçon, nommé Connor, était tellement petit, il pesait seulement 900 g et pouvait tenir dans la paume de votre main.

© Rumble

Heureusement, Sarah a survécu à l’opération d’urgence.

Quand elle a finalement vu Connor, elle était effondrée. Il était entouré de tuyaux entrant et sortant de son corps minuscule.

« Ils m’ont poussée dans mon fauteuil roulant et j’étais encore très faible. Je me suis finalement tenue debout et l’ai vu dans l’isolette. Mes genoux ont flanché, » dit Sarah. « Heureusement, l’infirmière avait poussé le fauteuil roulant sous moi. »

Mais ce n’était pas n’importe quelle infirmière qui a rattrapé Sarah.

© Rumble

L’infirmière Gwenn O’Neill travaille à l’unité de soins intensifs néonatals de l’Hôpital Royal Alexandra et s’occupe de ses patients comme s’ils étaient ses propres enfants.

Elle s’est occupée du petit Connor pendant les 65 jours qu’il est resté à l’hôpital.

Sarah dit que l’infirmière O’Neill a aidé rendre la situation plus facile à vivre pour son mari et elle pendant cette période stressante.

Elle a même tricoté de petites tenues pour Connor, car les magasins ne stockent pas de vêtements de bébé aussi petits.

© Rumble

Et l’infirmière O’Neill a même fait des trous dans les tenues afin de laisser passer tous les tubes de Conor.

« C’était probablement le plus merveilleux des cadeaux que quelqu’un pouvait m’offrir, » a déclaré Sarah à Alberta Health Services.

Deux semaines après la naissance de Connor, c’était l’anniversaire de mariage de Sarah et Trevor. Mais au milieu de tout ce chaos, le couple ne pensait guère à la fête.

Cependant, l’infirmière O’Neill avait d’autres plans en tête.

Elle a insisté pour que le couple quitte l’hôpital pendant un moment, et elle a fait une réservation dans un restaurant afin qu’ils puissent sortir un peu et se retrouver l’un l’autre.

L’infirmière O’Neill est bien sûr restée à l’hôpital et surveillait Connor.

© Flickr

« Sans l’infirmière O’Neill, cela aurait été très différent. Gwenn est allée au-delà de son métier ; la façon dont on se sent grâce à elle. Elle nous a fait nous rapprocher et a fait de nous une famille, » dit Trevor.

Grâce au soutien et à l’expertise de l’infirmière O’Neill, Connor est devenu plus fort de jour en jour. Puis, deux mois plus tard, il était assez fort pour rentrer à la maison

© Alberta Health Services

Maintenant, quatre ans plus tard, Connor est en aussi bonne santé que les autres garçons de son âge.

Mais la famille Topilko n’a pas oublié ce que l’infirmière O’Neill a fait pour eux, alors ils ont décidé de lui faire une surprise à l’hôpital afin de la remercier !

Le petit Connor, maintenant plein de vie, lui a donné un bouquet de fleurs et une boite de chocolats qui pesait autant que lui a sa naissance: 900g.

Découvrez la visite surprise ci-dessous et tout spécialement la réaction de l’infirmière O’Neill ! Si touchant !

Passer du temps à l’hôpital n’est jamais amusant, mais des gens comme l’infirmière O’Neill permettent de garder espoir lorsque les choses semblent être au plus mal.

Malgré les longues heures, les salaires bas et les conditions de travail stressantes, les infirmières sont toujours là pour nous réconforter et nous protéger si quelque chose arrive.

Un grand merci à l’infirmière O’Neill et à toutes les autres infirmières qui traitent leurs patients comme des membres de leur propre famille.

Partagez cette histoire si elle vous a également ému !

Publié par Newsner,cliquez sur J’aime

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *