Tweet about this on Twitter Pin on Pinterest Share on Facebook

Une mère adopte un garçon dont personne ne voulait – 28 ans plus tard, elle est confrontée à une effroyable vérité

Ingeborg McIntosh a beaucoup peiné durant tout le cheminement vers l’adoption de Jordan.

Il était juste un nouveau-né quand elle l’a emmené dans sa maison d’accueil. Et pendant les quatre années suivantes, Ingeborg a lutté pour convaincre sa mère biologique de la laisser l’adopter. Mais elle avait décidé de le placer dans une famille noire.

Puis, comme personne d’autre ne portait d’intérêt à Jordan, Ingeborg a finalement été autorisée à l’adopter.
« Ils l’ont placé dans mes bras et c’était le coup de foudre, » dit Ingeborg.

Mais 20 ans plus tard, leur relation a pris un tournant dramatique…

La famille d’Ingeborg McIntosh s’est occupée de 125 enfants adoptifs pendant des années, mais personne n’a conquis leurs cœurs comme Jordan.

Jordan a été élevé chez les Ingeborg, mais sa mère biologique ne voulait pas que cette famille l’adopte. Elle voulait que son enfant soit adopté par des parents noirs.

Mais il était impossible de trouver une famille pour Jordan, alors quand le garçon a eu 4 ans, Ingeborg et sa famille l’ont adopté.

« Quoiqu’il en soit, il faisait partie de la famille, » dit Ingeborg.

Vingt ans plus tard, Ingeborg a eu des nouvelles accablantes : elle avait de kystes aux reins et avait besoin d’une transplantation rénale.

Jordan a décidé qu’il ne pouvait pas rester les bras croisés et regarder sa mère souffrir. Il a décidé de réagir – sans avertir sa mère de ses projets.

Il a pris un rendez-vous pour voir s’il était compatible. Et il l’était !

« Je pense que c’était ma destinée, c’est ce que je me dis, » dit Jordan. « J’espère que je pourrai faire plus pour elle quand je serai plus grand, mais pour le moment, c’est le moins que je puisse faire. »

Ingeborg a insisté pour que Jordan ne poursuive pas ses plans, mais il avait pris sa décision.

Quand Jordan parle de sa mère, son amour et son dévouement sont évidents : il peut à peine parler de sa gentillesse sans pleurer.

« Tout ce qu’elle a fait pour moi depuis que je suis petit, je voulais juste le lui rendre, et lui montrer combien je l’apprécie, » dit-il.

Malgré toutes les luttes et les moments difficiles, cette histoire a eu une fin heureuse, tout cela, grâce au lien fort entre une mère et son fils.
Pensez-vous également qu’Ingeborg a fait un excellent travail en élevant son fils ? Partagez cette histoire avec vos amis !

Publié par Newsner, cliquez sur J’aime

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *