Cette maman découvre des cloques sous les pieds de son bébé : des jours après, la police révèle l’horrible vérité

Avoir un bébé est une formidable expérience, mais cela requiert également beaucoup de travail.

De nombreuses personnes – sans expérience, je serais tentée de rajouter – croient toujours que les congés parentaux sont en fait une forme de vacances plus étendues.

Je peux garantir, toutefois, que tout parent qui s’est retrouvé à la maison pendant une très longue période avec leur(s) enfant(s) que ça n’a rien de tel. Évidemment, vous avez le temps de créer des liens avec eux et passer du temps sans interruption, mais laissez-moi vous présenter les choses ainsi : vous commencerez à apprécier pouvoir prendre un bain, car c’est le seul temps où vous pouvez aspirer à un semblant de paix et de tranquillité.

Qu’importe à quel point vous aimez votre enfant, même la meilleure des mères ou le meilleur des pères en ce monde a besoin de quelques heures pour décompresser de temps en temps.

C’est pour ça qu’il est totalement compréhensible que la maman dans cette histoire ait voulu prendre un peu de temps à elle.

Toutefois, quand elle est rentrée chez elle pour retrouver son bébé âgé de six mois, elle n’a pas été accueillie par l’enfant habituellement souriante et gaie qu’elle avait laissée à son départ. Bien au contraire…

La maman est rentrée chez elle après être sortie quelques heures pour ensuite pour voir que sa baby-sitter, Ismelda Ramos Mendoza, âgée de 36 ans, originaire de Bladensburg aux USA, s’était montrée négligente envers sa fille.

Dès qu’elle a franchi la porte, elle savait que quelque chose n’allait pas. Quand elle a regardé les pieds de son bébé, elle a vu que ses plantes des pieds étaient couvertes d’énormes cloques.

Bladenburg Police Department

Quand elle a demandé à Mendoza ce qui s’était passé, la baby-sitter lui a répondu qu’elle n’en avait pas la moindre idée.

La maman appelle la police

Toutefois, la maman se disait qu’il y avait bien eu un acte suspect, et a donc appelé la police pour loger une plainte par rapport à un cas de maltraitance envers un enfant.

Elle a ensuite conduit sa fille directement à l’hôpital, où la gravité des blessures a été établie. Elle avait de graves blessures sur les deux pieds, comme s’ils avaient été ébouillantés.

Pixabay (le bébé figurant dans cette illustration n’a aucun rapport avec ce présent récit)

Après l’arrestation de Mendoza, âgée de 36 ans, il a été établi qu’elle s’est emportée quand le bébé refusait d’arrêter de pleurer alors qu’elle faisait la cuisine.

Mendoza a alors mis les pieds du bébé de force dans l’huile de friture afin de la punir selon une source du Washington Post.

Pour certaines mères, il leur faudra beaucoup de temps avant qu’elle ne se sente suffisamment en confiance pour laisser leur enfant avec une baby-sitter de nouveau.

Pour en apprendre davantage au sujet de ce terrible incident, regardez le reportage ci-dessous :

Lire que des enfants innocents ont été victime d’abus de la part de viles adultes n’est jamais chose facile. Cela me choque toujours qu’une personne puisse faire une telle chose à un bébé aussi vulnérable.

Partagez cette histoire avec vos amis sur Facebook si vous pensez qu’Ismelda devrait être sévèrement punie.

 

En savoir plus ...