Tweet about this on Twitter Pin on Pinterest Share on Facebook

Cette maman voit des marques rouges sur le visage de sa fille

C’est un choix auquel tout parent se retrouve confronté à un moment ou un autre : le choix de la meilleure garderie qui existe pour leur petit.

Même si vous restez à la maison alors que vos enfants sont encore en bas âge, vous ne pouvez pas être présent chaque seconde, chaque jour et, il se peut que vous ayez à les laisser avec quelqu’un de confiance. Si vous n’avez pas la chance d’avoir un membre de la famille ou un ami proche, dans ce cas, vous devrez sans doute, comme de nombreux autres parents, faire confiance à des personnes qualifiées pour le faire.

Quand vous vous retrouvez à devoir le faire, vous avez bon espoir que la personne choisie pour veiller sur votre enfant prendra soin de votre petit comme elle l’aurait fait pour son propre enfant.

YouTube

Quand il a fallu reprendre le travail, ces parents vietnamiens ont fait appel au service d’une nounou pour les aider avec leur petite fille qui venait de naitre. Mais ils ont découvert que leur fille avait souvent des marques rouges sur le visage et qu’elle pleurait dans son sommeil. Ils ont commencé à soupçonner qu’il y avait quelque chose qui n’allait pas.

Nguyen Thi Han, âgée de 51 ans, s’occupait de leur maison et agissait comme nounou également. Elle travaillait pour cette famille depuis 2 mois.

Flickr (le bébé sur cette photo n’est pas relié à cette histoire)

La famille a donc installé une caméra cachée dans la maison et ils ont été totalement horrifiés quand ils ont vu ce qu’avait enregistré la caméra.

Dans la vidéo, on pouvait voir la nounou qui frappait la petite fille à répétition sur le visage et sur le corps. Puis elle lançait la petite fille terrifiée dans les airs plusieurs fois.

Dès que la maman de la fille, Ngoc Phuong, a vu l’enregistrement, elle a pris contact avec la police et a également partagé la vidéo sur les réseaux sociaux, indique le journal international The Epoch Times.

YouTube

Le Duc Tung, chef de police à Phu Ly dans le nord du Vietnam, a confirmé plus tard que Nguyen Thi Han avait été arrêtée.

Selon ‘World Vision Vietman’, environ 4000 cas d’enfants violentés sont rapportés au Vietnam chaque année.

Vous pouvez voir la vidéo que Ngoc Phuong a partagée sur les réseaux sociaux ci-dessous. Attention : Images choquantes !

Les enfants ne devaient jamais avoir à subir la moindre forme de violence. Partagez cet article avec vos amis sur Facebook si vous pensez également que la violence envers les enfants est totalement inacceptable.

Publié par Newsner. Cliquez sur J’aime.