« Sa vie n’aurait pas dû être aussi dure » : les derniers moments de la vie d’un enfant de 2 ans, en images

Il n’y a probablement rien de plus déchirant qu’un parent qui survit à son enfant.

Il y a quelques semaines, la photographe Suha Dabit s’est vu confier la tâche la plus difficile : photographier les derniers instants de la courte vie d’Adelynn Rogers, âgée de 2 ans, rapporte 9 news.

Adalynn est née au Tennessee, États-Unis, avec un syndrome hypoplasique du ventricule gauche, une anomalie congénitale grave qui laisse le ventricule gauche du cœur sous-développé. Pour survivre, Adalynn avait besoin d’une greffe du coeur en urgence.

Après deux années de lutte courageuse et d’innombrables opérations, Adalynn a rendu son dernier souffle à l’hôpital le 26 janvier, entourée de sa famille. Maman Kristina, papa Justin et ses trois frères et soeurs.

Posted by Kristi Rogers on Friday, 26 January 2018

On a demandé à Suha de prendre des photos des derniers moments d’Adalynn alors que sa famille lui disait au revoir.

Elle a ensuite téléchargé les photos sur la page Facebook, « World of Broken Hearts. »

Posted by Kristi Rogers on Friday, 26 January 2018

« Il n’y a pas de mots pour décrire la douleur et l’amour dont j’ai été témoin, » écrit-elle.

Avant d’abandonner, les parents d’Adalynn ont expliqué que son petit coeur ne pouvait tout simplement pas continuer à fonctionner.

Posted by Kristi Rogers on Friday, 26 January 2018

« Sa vie n’aurait pas dû être aussi dure… et si je pouvais, je lui aurai donné mon coeur pour m’assurer qu’elle ne souffre pas, » a écrit sa mère Kristina.

Adalynn a été enterrée entourée de ses proches. Plusieurs des infirmières qui ont aidé Adalynn pendant sa trop courte période sur terre étaient également présentes à la cérémonie.

Posted by Kristi Rogers on Friday, 26 January 2018

« La seule chose qui me permet de tenir cette journée, c’est de savoir qu’elle ne souffre plus ou n’a plus peur. Je tiens à remercier tout le monde pour le soutien et l’amour que nous avons reçus pendant cette période. Addy était tellement aimée de tous, » écrit Kristina sur Facebook.

Environ 40 000 bébés naissent chaque année avec une malformation cardiaque congénitale, soit environ 1 nouveau-né sur 100, selon la page Facebook de The World Of Broken Hearts.

Posted by Kristi Rogers on Thursday, 1 February 2018

Le traitement est disponible, mais on a un besoin urgent de dons d’organes.

Les parents d’Adalynn ont mis en place un compte de financement participatif en mémoire de leur fille pour récolter des fonds pour la recherche et sensibiliser le public au sujet de l’insuffisance cardiaque congénitale et au don d’organes.

Posted by Kristi Rogers on Thursday, 1 February 2018

« Vole très haut ma peite », écrit la photographe Suha Dabit. « Tu t’es battue si fort et a touché tant de vies. »

Si plus de gens s’étaient inscrits comme donneurs, peut-être un cœur aurait-il été disponible à temps pour la petite Adalynn.

Malheureusement, dans certains pays, il faut encore que les gens s’inscrivent pour que le don d’organe soit possible.

Posted by Kristi Rogers on Friday, 26 January 2018

Cela a brisé mon cœur, mais il est important de connaitre ces histoires. S’il vous plaît, partagez cet article avec vos amis sur Facebook pour donner à plus de gens la chance de connaitre les maladies cardiaques congénitales ainsi que l’importance des dons d’organes. Aucun enfant ne devrait mourir alors qu’il aurait pu être sauvé. Repose en paix Adalynn, tu seras toujours aimée !

 

En savoir plus ...