Un garçon de 5 ans trouvé écumant , en manque d’énergie et à quelques heures de mourir, sauvé par ses demi-frères et soeurs

La seule perspective de mettre des enfants au monde me fait frémir quand j’entends des histoires comme celle-ci. Les degrés de perversion auxquels certains humains sont prêts à aller ne peuvent jamais être sous-estimés, et malgré tous les progrès que nous avons réalisés pour arriver là où nous sommes en tant qu’espèce, il y a encore bien trop d’horreur en ce monde pour moi.

Ceux qui en douteraient n’ont qu’à se pencher sur l’histoire d’un garçon nommé Jordan, qui en 2014 – alors qu’il n’avait que 5 ans – a failli mourir. Il est important de souligner dès le départ que ce n’était pas dû à un terrible accident ou à une maladie incurable dont il avait la malchance de souffrir.

Non, le drame pour Jordan venait plutôt des personnes en qui il aurait dû être en mesure de placer toute sa confiance; les personnes responsables de garantir qu’il vivait sa vie au mieux: ses parents.

Jordan est né d’une des liaisons de son père. Il avait sept beaux-frères et belles-sœurs, mais c’est lui qui a subi les punitions les plus atroces de la part de son père, Brad Bleimeyer.

Les mauvais traitements ont commencé petit à petit, mais ont vite dégénéré et Jordan a été battu, abusé verbalement, affamé et a même été subits des actes de maltraitance au tazer.

TexasBradley Bleimeyer and his wife Tammi Bleimeyer have been charged with felony child endangerment after police…

Gepostet von Injustice Investigations News am Montag, 31. März 2014

Bleimeyer et sa femme, Tammi, ont enfermé Jordan dans un placard sous les escaliers où des fils et des clous dépassaient des murs. Il a tenté de s’échapper plus d’une fois, mais un verrou a été placé sur la porte pour s’assurer qu’il resterait enfermé aussi longtemps que ses parents le souhaiteraient.

Deux des enfants les plus âgés de Tammi, Cody et Allison Frank, étaient conscients que leurs parents maltraitaient leur frère. Bien que Cody n’ait que 16 ans, il a essayé d’alerter les autres sur la situation, bien que personne n’a semblé le croire.

Comme l’explique Cody dans The Sun: « La police est venue chez nous à plusieurs reprises. Tous les policiers m’ont dit qu’ils ne pouvaient rien faire.

« Les professeurs ne savaient pas trop quoi faire – personne ne pouvait m’aider à ce moment-là.

« Je me souviens que les policiers étaient justement à notre porte d’entrée et je leur ai demandé d’entrer pour voir ce qui arrivait et ils m’ont dit qu’ils ne pouvaient pas parce que j’étais mineur et que la maison ne m’appartenait pas. Ils étaient littéralement à notre porte et je leur demandais de l’aide et ils ne pouvaient rien faire ».

Cody, cependant, a refusé de baisser les bras. Sa sœur et lui ont défendu Jordan, malgré les menaces de leurs parents et les punitions physiques et verbales reçues pour leurs actes.

Puis, un jour de mars 2014, Cody en a eu assez. Il s’est faufilé dans la cellule de la prison de Jordan et est tombé sur une scène cauchemardesque.

« Le jour où j’ai ouvert ce placard, Jordan était dans le pire état possible », a-t-il expliqué.

« J’avais eu une grosse dispute avec Brad, donc déjà, j’étais en mauvaise posture et les deux adultes étaient à l’extérieur de la maison. J’ai donc saisi l’occasion et j’ai ouvert le placard pour laisser Jordan sortir.

« Mais ce que j’ai constaté était franchement choquant – il était en couche-culotte, il n’avait pas de vêtements. Son visage était tout déformé, il avait des bleus partout, des marques sur le corps. Il avait la bouche pleine d’écume. Je n’ai jamais rien vu d’aussi affreux de ma vie.

« J’ai marqué une pause pendant une seconde et puis j’ai paniqué. Si on ne l’avait pas fait sortir ce jour-là, je ne pense pas qu’il aurait survécu. »

« J’ai soulevé Jordan et je l’ai confié à ma sœur Allison pour qu’elle s’occupe de lui et le réconforter. Je suis sorti et j’ai appelé ma mère et Brad pour qu’ils s’en occupent. Ils ont tous les deux flippé parce que j’avais ouvert la porte du placard, ils ont ajouté que je n’avais rien à faire là, que cela n’avait rien à voir avec moi.

« À ce moment-là, les choses ont dégénéré entre Brad et moi et nous avons commencé à nous engueuler et j’essayais juste d’attirer le maximum d’attention. Je savais alors qu’il n’y avait pas de retour en arrière possible. Ma mère m’avait confisqué mon téléphone, mais j’avais un téléphone prépayé alors j’ai appelé la police, mais entretemps ma mère rassemblait tous les enfants et faisait sortir tout le monde ».

Allison, qui avait 14 ans à l’époque, a déclaré « Je me souviens qu’il est tombé et je l’ai soulevé et le fait qu’il soit dans mes bras était terrifiant. C’était comme si je ne tenais rien dans mes bras – il était si léger – ce n’était pas du tout comme tenir un enfant.

« Il était si, si blanc, ses joues étaient creuses et il sentait très mauvais – c’était tout simplement atroce. Je ne l’avais pas vu depuis environ une semaine et il avait peur, il ne savait pas ce qui se passait.

Justice rendue

En fin de compte, la justice a été heureusement rendue. En décembre dernier, Tammi Bleimeyer a été condamnée à 28 ans de prison, Cody et Allison ayant tous deux témoigné contre elle devant le tribunal.

Brad Bleimeyer, quant à lui, passera 15 ans derrière les barreaux, tous les enfants ayant été retirés à leurs deux parents et placés en famille d’accueil.

Sans la bravoure de Cody et d’Allison, Jordan aurait très bien pu mourir aux mains de ceux qui étaient censés l’aimer sans condition. Cody et Allison – même à leur jeune âge – savaient ce qu’ils avaient à faire, et ils l’ont fait sans hésiter.

Jordan vit maintenant avec sa mère biologique, en sécurité et heureux, et profite d’une enfance aussi normale que possible malgré ce qu’il a vécu.

Veuillez partager cette histoire afin de sensibiliser les gens et d’honorer l’esprit de ceux qui ont certainement sauvé une vie.