Une mère de deux enfants a failli se faire arracher les yeux par son partenaire pour que « personne ne veuille d’elle »

La violence contre les femmes est un sujet très grave. Selon le National Center for Injury Prevention and Control aux États-Unis, les femmes américaines subissent chaque année environ 4,8 millions d’agressions physiques et de viols liés à leur partenaire intime.

Ceux qui abusent et terrorisent les autres devraient être enfermés et condamnés pour leurs crimes. Il n’y a aucune excuse pour décharger sa colère sur quelqu’un d’autre.

Malheureusement, nous avons pris l’habitude de voir certains hommes penser qu’ils ont le droit de maltraiter des femmes. La violence domestique est un problème important dont nous devons encore nous débarrasser.
Jenna Hurley pensait avoir trouvé « M. Parfait » lorsqu’elle a été présentée à Mark Whiteside par un ami commun.

La mère de deux enfants du Lancashire, en Angleterre, s’est entichée de cet homme très charmant ; ce qui l’a le plus impressionnée, c’est qu’il s’entendait bien avec sa fille de trois ans.

« Depuis le moment où je l’ai présenté à elle, il a été incroyable. Elle s’est immédiatement entichée de lui, l’appelant Markey », a-t-elle déclaré, selon le journal The Sun.

Facebook

« Il a peint son vélo, l’a recouvert de ses autocollants de princesse Disney préférés et a fixé des stabilisateurs. Elle a été conquise ».

Mais ce charmant vernis s’est vite dissipé pour révéler un homme contrôlant et abusif que Jenna a dû endurer pendant plusieurs années.

Trois mois après le début de leur relation, Jenna a découvert qu’elle était enceinte et Mark était si heureux qu’ils forment une famille. Mais peu après, il a perdu son emploi et son vrai visage a commencé à se révéler.

Jenna était enceinte et avait deux emplois, et toute suggestion de trouver un emploi à Mark était accueillie avec colère. Il a dit à Jenna à plusieurs reprises qu’elle ne devait pas sortir, car « les mères ne sortent pas ».

Facebook

Elle a dit: « Il a commencé à être bizarre concernant le fait que j’aille où que ce soit. Même lorsque je suis retournée faire un service dans un pub pour nous soutenir financièrement, il a insisté pour que j’y renonce.

« Il est devenu de plus en plus paranoïaque, il vérifiait constamment mon téléphone et il me criait sans cesse dessus. »

Mais quand leur fille est née, Mark était si heureux et avait l’air d’un père fier quand il la tenait dans ses bras. Jenna pensait que « M. Parfait » était revenu et a même dit oui lorsqu’il l’a demandée en mariage.

Facebook

Quand leur fille a eu 6 mois, Mark a trouvé un emploi et Jenna a pensé que les choses allaient mieux, mais il allait souvent boire après son service.

Un soir, Mark est rentré chez lui en l’accusant de voir quelqu’un d’autre.

Sa fille ainée était chez son père, mais leur bébé dormait et Jenna lui a demandé de se taire. Quand le bébé s’est mis à pleurer, Jenna est entrée pour la calmer et quand elle est sortie de sa chambre, Mark l’a attaquée.

Elle a dit: « Il s’est jeté moi, en me griffant les yeux. Il a lancé « Je vais te rendre tellement moche que personne ne voudra de toi », alors que ses doigts s’enfonçaient.

Facebook

« Tremblante de terreur, j’étais pétrifiée qu’il m’aveugle.

« Je l’ai supplié d’arrêter, mais il a commencé à me frapper encore et encore, puis il m’a trainée face contre terre.

« Ensuite, j’ai ressenti une douleur atroce lorsque son pied s’est enfoncé dans mon dos. Il n’arrêtait pas de me dire: « Je sais que tu m’as trompé ».

Jenna a été trainée par ses cheveux et a finalement réussi à se libérer et a couru à la cuisine où il l’a rattrapée et a commencé à l’étouffer. La mère de deux enfants a cru qu’elle allait mourir.

Facebook

Puis Mark s’est arrêté et est tombé par terre en pleurant. Jenna a alors vu sa chance de s’échapper et s’est enfuie vers une maison voisine où ses voisins ont appelé la police.

Le père de Jenna est également venu à l’aide de sa fille et l’a à peine reconnue alors qu’elle était emmenée à l’hôpital pour y être soignée pour ses blessures ; on lui a diagnostiqué une commotion cérébrale grave.

Jenna met en garde les autres femmes

Mark a été arrêté après l’attaque brutale et a ensuite été condamné à 21 mois de prison et à une ordonnance de restriction de 5 ans.

Jenna a déclaré au journal The Sun qu’il pourrait sortir dans 6 mois et veut avertir d’autres femmes afin qu’elles ne vivent pas l’horreur qu’elle a dû endurer.

Elle a courageusement partagé son histoire et les images des ecchymoses choquantes laissées par Mark sur sa page Facebook pour avertir les autres ; le post a été partagé 74 000 fois et a suscité 95 000 réactions.

EDIT: This post was made to raise awareness not to invoke violence and threats on other people. Please stop messaging…

Gepostet von Jenna Hurley am Donnerstag, 4. Juli 2019

Les cicatrices physiques de Jenna ont peut-être été guéries, mais ses cicatrices psychologiques resteront.

Il y a de l’aide pour les femmes comme Jenna et pour ceux qui sont dans relations avec des personnes abusives, il est important « d’être courageux et de partir », comme le dit Jenna.

Je nous invite tous à nous unir et à aider à mettre fin à la violence domestique.

Un grand bravo à Jenna, qui a fait preuve à la fois de force et de courage en survivant à cette situation cauchemardesque!

Veuillez partager.