Tweet about this on Twitter Pin on Pinterest Share on Facebook

Un menuisier découvre un cercueil pour enfant enterré sous sa maison – il regarde d’un peu plus près et a le choc de sa vie

Quand votre maison est rénovée, vous croisez les doigts et espérez que l’entrepreneur ne tombe pas sur quoi que ce soit d’inattendu. Même si ce n’est pas le cas, il n’est pas impossible de se retrouver avec un dégât des eaux, des fils électriques qui doivent être remplacés, ou toute autre chose peu plaisante comme des termites quand les murs.

Mais quand cette famille de San Francisco a entendu ce que les ouvriers ont découvert en rénovant leur maison, ils ont eu un terrible choc. Ils ont découvert un cercueil juste assez grand pour contenir un petit enfant sous leur maison. Le cercueil avait un couvercle en verre – et vous pouviez clairement voir qu’il contenait le corps d’un enfant de deux ans.

Choquée et curieuse, la famille s’est demandé qui pouvait bien être cette petite fille – et maintenant, un an après, la vérité a été exposée au grand jour.

Le cercueil qui a été découvert sous la maison datait du 19e siècle. Il était totalement hermétique et le corps de la petite fille y était incroyablement bien préservé. À travers la vitre, vous pouvez voir son visage et même voir qu’elle tenait un bouquet de fleurs dans ses mains.

© YouTube/Inside Edition

Ericka Karner habite la maison où la fille a été trouvée, et elle a contacté à la fois la police et Garden of Innocence, une association qui organise de vraies funérailles pour les personnes mortes non identifiées ainsi que pour les enfants abandonnés.

Il se trouve que le terrain sur lequel Ericka a construit sa maison était un ancien cimetière jusqu’en 1930. Puis, le terrain a été converti en terrain résidentiel et toutes les tombes ont été déplacées, mais le cercueil de la petite fille avait été oublié.

Garden of Innocence a appelé la petite fille « Miranda » et l’a enterrée de nouveau dans un autre cimetière. Mais, ils ne savaient toujours pas qui elle pourrait bien être. Ils ont donc continué leurs recherches pour connaitre l’identité de la fille.

Avec l’aide des registres funéraires ainsi que les documents des cimetières locaux, l’association a finalement pu s’arranger pour trouver l’identité de la fille. Elle s’appelait Edith Howard Cook. Elle est morte le 13 octobre 1876, un peu avant ses trois ans.

© YouTube/Inside Edition

Il se trouvait aussi qu’Edith avait un proche toujours en vie: le petit fils de son frère Peter Cook.

Il confie à KPIX-TB : « J’ai retrouvé un parent dont j’ignorais totalement l’existence. Le plus triste dans tout cela, c’est que la petite fille n’avait pas pu vivre suffisamment longtemps pour atteindre ses trois ans. »

La cause du décès d’Edith n’est pas totalement claire, mais il semblerait qu’elle soit morte d’une maladie infectieuse.

Maintenant que le vrai nom d’Edith a été trouvé, Garden of Innocence a décidé d’organiser un autre enterrement et lui donner une épitaphe correcte avec son nom complet ainsi qu’une photo.

© YouTube/Inside Edition

Il y a quelques semaines de cela, l’équipe de Garden of Innocence a rencontré Peter Cook et ils ont pu dire un dernier adieu à la petite Edith.

© YouTube/Inside Edition

J’ai été réellement fascinée par cette histoire et je suis heureuse que ces bons samaritains aient poursuivi les recherches jusqu’à connaitre l’identité d’Edith.

Maintenant que le mystère est résolu, Edith peut finalement reposer en paix.

Partagez cette histoire incroyable avec vos amis !

Publié par Newsner, cliquez sur J’aime

 

 

 

En savoir plus ...