Tweet about this on Twitter Pin on Pinterest Share on Facebook

Son petit ami lui dit qu’elle est aussi grosse qu’un hippopotame – puis, elle le largue et perd 75 kilos

Le corps des femmes a toujours été un sujet controversé. Tous les jours, nous croulons sous les photos de corps « parfaits » dans les médias et dans les publicités. Mais désormais, avec les réseaux sociaux, les médias n’ont plus le monopole.

Davantage de femmes font des publications qui montrent l’attitude positive qu’elles ont vis-à-vis de leur corps et aident à donner une image plus honnête de ce à quoi nous ressemblons réellement. Je pense que c’est un grand pas en avant et cela nous aide à nous dire que c’est OK d’être qui nous sommes, que nous soyons enrobées ou maigres.

Christine Carter, vingt-huit-ans, avait du mal à contrôler son poids pendant longtemps et finalement a décidé de se mettre au sport et avoir un mode de vie plus sain. Mais elle n’était pas préparée à la réaction de son petit-ami.

Pendant longtemps, Christine a lutté contre l’obésité. Puis, quand elle a atteint les 125 kilos, elle a décidé de perdre du poids. Elle a commencé par faire du sport et elle a également subi une chirurgie gastrique.

Progressivement, Christine a commencé à perdre du poids et se sentait mieux de jour en jour. Mais son petit ami n’était pas heureux de cette situation.

Au lieu de la soutenir, le petit ami de Christine était jaloux. Il voulait qu’elle arrête d’essayer de perdre du poids et ne supportait plus de la voir s’affiner. C’est alors qu’il l’a brimé au sujet de son poids et lui a dit qu’elle ressemblait à un hippopotame.

Christine a donc pris une importante décision – elle l’a largué.

Christine a réussi à perdre 70 kilos en 16 mois et elle a également subi une opération pour enlever son excédent de peau. Par la suite, elle pouvait difficilement se reconnaitre.

Cette histoire ne concerne pas uniquement la santé ou la perte de poids. Il est aussi question du droit de ressembler à qui nous souhaitons ressembler et être capable de prendre des décisions concernant son corps. Christine a fait la chose qu’elle devait faire en larguant son petit-ami. Il l’opprimait et la tirait vers le bas.

Aujourd’hui, Christine se sent mieux que jamais et tient un compte Instagram où les gens peuvent suivre son parcours. Elle a plus de 200,000 followers qui la soutiennent.

I found this little gem in my drawer the other day: my 'before' swim suit. Same suit. Just not 100 sizes too small anymore. "In any given moment, we have two options: to step forward into growth, or to step back into safety. Growth must be chosen again and again; fear must be overcome again and again." -Abraham Maslow Getting healthy and staying there is a constant battle. A constant fight. It's a daily choice. You have to learn to embrace and love the struggle. When you do this, your new lifestyle changes become your habits. Your habits help you form the new version of yourself. What is one thing you can change today? What is one small habit you can begin to form to work towards your goals? Happy #transformationtuesday

A post shared by Christine Carter (@weightlosshero) on

Beau travail, Christine ! C’est un parcours incroyable que vous avez effectué !

Quand vous comparez les photos, vous pouvez constater que ce n’est pas uniquement son corps qui a changé – il y a aussi tellement plus de joie dans le regard de Christine dans les photos d’après.

Partagez l’histoire de Christine et aidez à inspirer les autres !

Publié par Newsner, cliquez sur J’aime

 

En savoir plus ...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *