Tweet about this on Twitter Pin on Pinterest Share on Facebook

Terry a défié tous les obstacles de la vie en se relevant et en ressortant plus forte

Quand Terry Apudo ne s’est pas présentée à l’église pour son propre mariage, sa famille et ses amis ont su tout de suite que quelque chose de terrible s’était passé.

Mais la vraie raison derrière l’absence de Terry en un jour aussi spécial est bien plus terrible que ses invités auraient pu imaginer.

© Facebook/TonnyGobanga

Terry Apudo était une jeune femme pasteur, officiant dans une petite église de Nairobi, au Kenya.

Son mariage avec Harry Olwande avait été prévu depuis longtemps et le couple était en plein milieu des préparatifs pour le grand jour.

Comme la tradition le veut, les futurs mariés ont passé la nuit séparément la veille du mariage.

Le lendemain matin, tandis que Terry quittait sa maison et marchait dans la rue, elle a remarqué un homme assis sur le capot de sa voiture.

Elle est passée à côté de lui, mais quelques minutes après, l’homme l’a pourchassée et lui a sautée dessus de derrière.

L’homme a agrippé Terry violemment et l’a jetée sur le siège arrière de sa voiture, où deux hommes complices étaient assis à l’attendre.

La jeune femme pasteur a été kidnappée le jour qui devait être celui de son mariage, rapporte la BBC.

« Un morceau de tissu avait été enfoncé dans ma bouche. Je donnais des coups, et me débattais en essayant de crier », raconte Terry à la BBC. Quand j’ai réussi à enlever le bâillon de ma bouche, j’ai hurlé « C’est le jour de mon mariage ! » C’est là que j’ai reçu le premier coup. Un des hommes m’a dit « coopère ou tu vas mourir ». »

© Facebook/TerryGobanga

Le cauchemar ne s’est pas arrêté là – l’horreur a continué à l’intérieur de la voiture. Terry a continué de raconter son histoire à la BBC :

« Ces hommes m’ont violée chacun à leur tour. J’étais sûre que j’allais mourir, mais je continuais de me battre pour ma vie, donc quand un des hommes a enlevé le bâillon de ma bouche, j’ai mordu ses parties intimes. Il a hurlé de douleur et un d’entre eux m’a poignardé au ventre. Ensuite, ils ont ouvert la portière et m’ont jeté hors de la voiture en marche.

J’étais à des kilomètres de chez moi, en dehors de Nairobi. Plus de 6 heures s’étaient passées depuis mon enlèvement.

Une enfant m’a vue être expulsée de la voiture et a appelé sa grand-mère. Les gens sont venus en courant. Quand la police est arrivée, ils ont essayé de prendre mon pouls, mais il n’y en avait pas. Pensant que j’étais morte, ils m’ont enroulée dans une couverture et ont commencé à m’emmener à la morgue. Mais en chemin, je me suis étranglée avec la couverture et j’ai commencé à tousser. Le policier a dit « elle est vivante ? » et il a rebroussé chemin pour m’emmener à l’hôpital le plus proche.

Je suis arrivée en état de choc, murmurant de façon incompréhensible. J’étais à moitié nue et couverte de sang, et mon visage était boursouflé à cause des coups que j’avais reçus. Mais quelque chose avait dû alerter la matrone, car elle avait deviné que j’étais une mariée. Elle a dit aux autres infirmières, « faisons le tour des églises pour voir s’il y a une mariée disparue. » »

© Facebook/TerryGobanga

« Par coïncidence, la première église qu’elles ont appelée était la All Saints Cathedral », poursuit Terry. « Est-ce que votre mariée a disparu ? », a demandé l’infirmière. Le pasteur a répondu « Oui, il y avait un mariage à 10 heures, mais elle n’est pas venue ».

Quand les invités du mariage ont découvert la véritable raison derrière la disparition de Terry, les gens ont commencé à crier et pleurer dans l’église.

La famille de Terry et son fiancé, Harry, se sont précipités à l’hôpital. Finalement, Terry a été transférée dans un autre hôpital, où la totalité de ses blessures physiques a été durement découverte.

« C’est là que les médecins qui recousaient mes plaies m’ont annoncé l’horrible nouvelle, » dit Terry.

Les docteurs ont expliqué à Terry que les blessures dues au poignard étaient si profondes qu’elle ne pourrait jamais avoir d’enfants.

Elle a continué de raconter son histoire à la BBC :

« On m’a donné une pilule du lendemain et des antirétroviraux pour me protéger du VIH et du Sida. Mon esprit s’est complètement fermé. Je refusais d’accepter ce qui s’était passé.

Quelques jours plus tard, quand j’étais sous des sédatifs moins puissants, j’ai pu le regarder [Harry] dans les yeux. Je n’arrêtais pas de dire que j’étais désolée. J’avais l’impression de l’avoir laissé tomber. Certaines personnes disaient que c’était de ma faute pour avoir quitté la maison le matin. Ça faisait vraiment mal, mais Harry et ma famille me soutenaient. »

© CNN Türk

Malgré tout, Harry tenait toujours à épouser Terry – l’amour de sa vie.

La cérémonie a eu lieu en juillet 2005, 7 mois après la date originale.

Finalement, ils se tenaient debout ensemble devant l’autel et ils pouvaient célébrer et démontrer leur amour.

Tout semblait prendre une bonne tournure, mais le destin semble parfois opérer de façon bien mystérieuse.

Seulement 29 jours après qu’ils se soient mariés, une autre catastrophe a eu lieu.

Lors d’une nuit très froide, Harry a décidé de réchauffer la maison avec le petit poêle à charbon du couple, qui était habituellement utilisé pour cuisiner dehors.

Malheureusement, le couple s’est endormi quand la chaleur a commencé à se répandre dans la pièce. Quand Terry s’est réveillée quelques instants plus tard, elle a réalisé que quelque chose n’allait pas.

Elle avait le vertige et n’arrivait pas à sortir du lit. Avec le peu de forces qu’il lui restait, elle est parvenue à attraper le téléphone à côté de son lit et appeler les voisins à la rescousse.

Tout de suite après l’appel – elle a perdu connaissance.

Terry a pu être secourue à la dernière minute, mais malheureusement, c’était trop tard pour Harry. Il est mort d’un empoisonnement au monoxyde de carbone.

© Facebook/TheBlackboard

Terry était dans un tel état de dépression qu’elle s’est coupée complètement du monde. Le seul visiteur qu’elle acceptait de recevoir c’était un pasteur du nom de Tonny Gobanga. Il rendait régulièrement visite à Terry chez elle, pour qu’elle puisse lui parler de la douleur qui était profondément ancrée dans son âme.

La compassion et le réconfort de Tonny ont insufflé à Terry une nouvelle vie et l’ont aidée à réparer tout doucement son cœur brisé.

Au final, avec le temps, les deux ont fini par tomber amoureux.

© Facebook/TerryGobanga

Elle continue en disant :

« Tonny m’a demandé en mariage, mais je lui ai dit d’acheter un magazine, de lire mon histoire et de me dire s’il m’aimait toujours. Il est revenu et m’a dit qu’il voulait toujours m’épouser.

Mais je lui ai dit « écoute, il y a autre chose – je ne peux pas avoir d’enfants, donc je ne peux pas t’épouser. »

Il a dit « Les enfants sont un cadeau de Dieu. Si on en a, amen, sinon ça me laissera plus de temps pour t’aimer. »

© Facebook/TerryGobanga

Trois ans après son mariage avec Harry, Terry a une fois de plus fait sa marche nuptiale, cette fois avec Tonny, qui lui avait redonné l’envie de vivre.

Malheureusement, sa vie semblait prendre une nouvelle fois une tournure sombre – un an après son second mariage, Terry est tombée très malade.

« Je me suis sentie mal et je suis allée voir un médecin », raconte-t-elle à la BBC. « Et à ma grande surprise, il m’a annoncé que j’étais enceinte. »

La grossesse de Terry s’est bien passée. Contrairement à ce qu’avaient dit les médecins, Terry pouvait apparemment enfanter sans complications.

La joie que Terry et Tonny ont ressentie en tenant leur fille, Tehille dans leur bras était indescriptible.

Quatre ans plus tard, le couple a accueilli un nouveau miracle – leur autre fille Towdah.

©Facebook/TerryGobanga

Les hommes qui avaient torturé et violé Terry n’ont jamais été arrêtés et traduits en justice.

L’histoire complète de Terry est documentée dans son autobiographie « Crawling Out of Darkness ».

De nos jours, Terry voyage avec son époux Tonny et donne des conférences. Elle parle des choses horribles qu’elle a vécues et comment elle a eu la force de sortir de l’obscurité et de regarder toutes les choses positives de la vie.

Elle aide aussi d’autres victimes de viol et espère que ses expériences pourront les inspirer à savoir qu’elles ne sont pas seules.

Je dois dire que j’ai beaucoup d’admiration et le plus grand des respects pour Terry — quelle femme forte et courageuse !

Partagez cette histoire sur Facebook pour que plus de gens aient l’opportunité de découvrir cette histoire incroyable et déchirante.

Publié par Newsner, cliquez sur J’aime.

 

En savoir plus ...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *