Une femme achète de la nourriture pour un sans-abri – il lui donne ensuite un mot et elle se rend compte de la vérité

Il y a de nombreuses raisons pour lesquelles les gens se retrouvent sans abri et, plus que tout, ils méritent compréhension et compassion.

Malheureusement, ce n’est souvent pas le cas et pour quelqu’un qui éprouve des difficultés mentales et qui souffre d’une dépendance pour laquelle il ne peut obtenir de l’aide, les paroles cruelles d’une seule personne peuvent suffire à le bouleverser.

Casey Fischer a rencontré un sans-abri aux prises avec des problèmes mentaux et, au lieu de le congédier, elle a fait quelque chose qui a fait une différence qu’elle n’aurait jamais pu imaginer.

L’étudiante Casey Fischer se rendait à Dunkin Donuts quand elle a vu un SDF ramasser de la monnaie par terre.

Alors qu’il entrait dans le magasin de friandises avec assez d’argent pour un beignet, elle s’est mise à lui parler.

Il a fait comprendre qu’il ne voulait pas faire la conversation, mais Casey a persisté ; elle lui a acheté un café et un baguel et lui a demandé de s’assoir avec elle.

La drogue avait été sa ruine

Alors qu’ils s’asseyaient tous les deux pour manger, Casey découvrit que la drogue avait fait de l’homme, qui s’appelle Chris, une personne qu’il détestait, et qu’il n’était pas habitué à ce que les gens soient gentils avec lui.

Casey a aussi découvert qu’il n’avait jamais connu son père et même s’il avait perdu sa mère à cause du cancer, il voulait quand même devenir un homme dont sa mère aurait pu être fière.

In my happy place

Posted by Casey Fischer on Wednesday, 8 March 2017

Casey a passé environ une heure à parler à Chris et serait restée plus longtemps, mais elle s’est rendu compte qu’elle allait être en retard en classe et a dû partir.

Son histoire avait ému Casey et dans une publication sur Facebook elle a décrit sa rencontre avec le sans-abri, « Chris était l’une des personnes les plus honnêtes et sincères que j’aie jamais rencontrées ».

Un morceau de papier froissé

Quand elle a dit à Chris qu’elle devait partir en cours, il lui a demandé si elle pouvait rester une minute de plus pour qu’il puisse lui écrire un mot.

Il s’est excusé pour l’écriture tremblante et l’a ensuite poussée dans sa main comme pour lui faire savoir qu’il voulait qu’elle attende qu’il soit parti avant de la lire.

Après qu’ils se furent séparés, Casey ouvrit le morceau de papier froissé sur lequel était écrit: « Je voulais me tuer aujourd’hui à cause de vous, je ne le ferai pas. Merci, belle personne. »

today I went to Dunkin and saw a clearly homeless guy singing on the side of the road and picking up change. Eventually…

Posted by Casey Fischer on Wednesday, 20 May 2015

Après avoir partagé sa rencontre émouvante sur Facebook, le message a été partagé plus de 160 000 fois.

Il est facile de juger les sans-abris et de ne pas vouloir les aider, mais cette histoire est un merveilleux exemple de ce qui se passe si nous passons du temps avec les personnes qui en ont le plus besoin. Ça pourrait vraiment faire la différence entre la vie et la mort.

Un geste de bonté peut signifier beaucoup pour quelqu’un qui éprouve des difficultés.

Partagez pour rendre hommage à cette jeune femme inspirante.

 

En savoir plus ...