Un camionneur qui disait regretter sa décision « idiote » de se rendre à une fête meurt du COVID-19 quelques heures plus tard

Pour beaucoup de gens, cela fait des mois qu’ils n’ont pas pu voir leurs amis et leur famille. Ainsi, lorsque les restrictions se sont assouplies ou lorsqu’ils en ont eu assez d’attendre un « feu vert », certains se sont aventurés à voir leurs proches, risquant ainsi de mettre en danger non seulement leur santé, mais aussi celle des autres.

Lorsque les restrictions ont commencé à s’assouplir en Californie, Thomas Macias en a profité pour assister à une fête. Ce n’est que quelques jours plus tard qu’il a appris que quelqu’un à la fête avait été testé positif au COVID-19.

Macias a écrit un post émouvant sur Facebook pour exprimer ses regrets d’avoir assisté à la fête. Un jour plus tard, il est décédé des suites du COVID-19.

"Because of my stupidity I put my mom and sisters and my family's health in jeopardy… This is no joke," Thomas Macias wrote.

Gepostet von CBS News am Donnerstag, 2. Juli 2020

Selon Gus Lopez, le beau-frère de Macias, ce dernier a été très prudent au début de la pandémie.

« Il était diabétique, donc il faisait tout ce qu’il pouvait pour rester isolé, il portait son masque s’il devait sortir », a déclaré Lopez à CBS News.

Cependant, une fois que le gouverneur Newsom a levé certaines restrictions au début du mois de juin, un des amis de Macias a organisé un barbecue et l’homme de 51 ans a décidé d’y assister.

Peu après la fête, Macias a rendu visite à Lopez et à sa sœur, et c’est alors que les membres de sa famille ont remarqué que quelque chose n’allait pas.

« Nous avons pu voir qu’il ne se sentait pas bien, il était un peu en sueur », a déclaré Lopez. « Il pensait juste que c’était lié à son diabète. »

Mais ce n’était pas son diabète.

Nous avons cru comprendre qu’un homme l’avait appelé et lui avait dit « Salut, j’étais à la fête, je savais que j’étais positif ». Je n’ai rien dit à personne », a déclaré Lopez à ABC7. « Je pense que ce monsieur regrettait de ne pas l’avoir dit à tout le monde, et il appelait les gens qui étaient à la fête pour leur recommander de se faire dépister ».

Macias a fait le test et il était positif.

Le 20 juin, il a exprimé ses regrets d’avoir participé à la fête.

« J’ai m***é et je suis sorti il y a quelques semaines et j’ai contracté le coronavirus », lit-on dans le post. « À cause de ma stupidité, j’ai mis en danger la santé de ma mère, de mes soeurs et de ma famille. Cela a été une expérience très douloureuse. Ce n’est pas une blague. Si vous devez sortir, portez un masque et pratiquez la distance sociale ».

Le jour suivant, il a été transporté à l’hôpital par une ambulance. Il a été placé sous respirateur et est mort plus tard dans la journée.

GoFundMe/Tommy Macias Funeral Fund

« Au début, d’après ce qu’il nous a dit, il était en colère contre cette personne qui est sortie en sachant qu’elle avait ce virus. Ensuite, il a dit que cela s’est rapidement transformé en colère contre lui-même pour s’être mis dans cette situation au départ », a déclaré M. Lopez.

Lopez ne croit pas que des membres de sa famille aient contracté le virus de Macias.

« Cela tue des gens. Les gens devraient suivre les directives qui existent – non pas parce que le gouvernement nous le demande, mais parce que les médecins et les experts, des gens qui savent vraiment de quoi ils parlent, le disent ».

Nous ne pouvons pas baisser notre garde. Nous devons continuer à garder nos distances sociales et à porter un masque. Il n’y a pas de remède, et il n’y a pas de vaccin pour le COVID-19.

Partagez cette information pour encourager les autres à continuer à pratiquer la distanciation sociale et pour leur faire comprendre l’importance du port d’un masque. Et surtout, restez à la maison si vous savez que vous êtes malade.