Tweet about this on Twitter Pin on Pinterest Share on Facebook

Les scientifiques : voici pourquoi vous ne devriez jamais cuisiner avec du papier d’aluminium !

Avez-vous un rouleau de papier d’aluminium dans votre placard de cuisine ? Si oui, vous n’êtes pas le seul.

J’utilise ces feuilles pour beaucoup de choses, à la fois pour cuisiner et stocker de la nourriture.

Je l’utilise pour recouvrir des plats qui ont commencé à dorer au four mais qui ne sont pas tout à fait cuits, je l’utilise pour faire griller du poisson, et je l’utilise aussi à la place du papier de cuisson.

Mais après avoir lu un article dans le Huffington Post, je me rends compte que c’est quelque chose que nous devrions tous faire attention.

Utiliser trop d’aluminium avec de la nourriture est mauvais parce que le métal peut s’infiltrer dans la nourriture.

Wikimedia Commons

Le corps humain peut supporter une certaine quantité d’aluminium, mais quand il y en a trop, cela peut être dangereux.

L’OMS (Organisation mondiale de la santé) dit que 40 milligrammes par kilogramme de poids corporel sont une quantité sûre à avoir dans le corps. Ainsi, une personne pesant 60 kilogrammes peut en avoir 2 400 milligrammes dans le corps sans que cela ne pose problème.

Cela peut sembler beaucoup, mais le fait est que l’aluminium ne se trouve pas seulement dans les rouleaux que nous avons dans nos cuisines. C’est aussi dans certaines casseroles, et le maïs, le fromage, le sel et le thé qui contiennent aussi de l’aluminium. Et en plus, on le trouve aussi dans certains médicaments et dans les déodorants, et l’aluminium est même utilisé pour nettoyer l’eau.

Max Pixel

Les chercheurs étudient les risques encourus lorsque vous prenez trop de métal. Par exemple, une forte concentration d’aluminium a été trouvée dans le cerveau de patients souffrant de la maladie d’Alzheimer.

Les chercheurs ont découvert que la maladie d’Alzheimer est une maladie récente et qu’elle est due à l’évolution des conditions de vie et à l’industrialisation. L’aluminium pourrait bien être l’une des causes de cette grave maladie.

Les études montrent également qu’une absorption élevée en aluminium est également nocive pour les personnes souffrant de maladies osseuses et de problèmes aux reins. Et le métal réduit également la croissance des cellules cérébrales.

Considérant que nous entrons en contact avec l’aluminium de diverses manières, il peut être utile de jeter un coup d’œil aux casseroles et poêles que vous utilisez pour cuisiner.

Pixabay

Les casseroles en aluminium ont souvent une couche protectrice qui empêche le métal dangereux de fuir, mais cette couche peut disparaître lorsque vous les nettoyez. Une façon de « sécuriser » un pot ou une casserole est de faire bouillir de l’eau à plusieurs reprises.

Cela lui donne une surface mate, signe d’oxydation et empêche l’aluminium de s’infiltrer. Votre casserole peut être plus belle quand elle brille, mais c’est beaucoup mieux quand elle a une surface mate.

Pour la feuille d’aluminium, c’est une toute autre histoire.

Wikimedia Commons

Évitez les feuilles lors de la cuisson

Parce que la feuille d’aluminium est un matériau jetable, il n’a aucun revêtement protecteur.

Par conséquent, les aliments qui entrent en contact avec du papier aluminium pendant la cuisson absorbent l’aluminium. Ghada Bassioni, un professeur et chef du département de chimie à la Ain Shams University, étudie la feuille d’aluminium et la cuisson et a constaté que la quantité d’aluminium absorbée est élevée.

Alors, essayez d’utiliser d’autres matériaux pour la cuisson et la pâtisserie. Vous pouvez protéger les aliments froids avec du papier d’aluminium, mais pas pour longtemps. Au bout d’un moment, l’aluminium s’y infiltre aussi.

Max Pixel

Partagez l’article avec vos amis sur Facebook afin qu’ils soient également prudents lors de l’utilisation de l’aluminium !

 

 

En savoir plus ...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *