La maman accouche, on lui interdit de tenir le bébé dans ses bras quand le papa dit : « Quelque chose ne va pas avec la jambe d’Adam »

Andrea West a rencontré son futur mari au cours de leur dernière année d’université. Ils sont tombés follement amoureux et sont retournés dans la ville natale d’Andreas peu après l’obtention de leur diplôme.

En quelques années, ils s’étaient fiancés et, assez tôt, ils ont pu annoncer à leurs amis et à leur famille qu’Andrea était tombée enceinte de leur premier enfant. Andrea était ravie.

Après seulement onze semaines, cependant, le bonheur s’est transformé en chagrin. Andrea a fait une fausse couche.

C’est ainsi qu’Andrea a décrit le sentiment sur la page Facebook Love What Matters :

« J’étais une vraie épave. Je ne savais pas quoi faire, à qui parler, ce dont je pouvais discuter ou qui pouvait m’aider. J’étais loin de me douter qu’une femme sur quatre souffre de la même chose et que les gens n’en parlent tout simplement pas. Je ne savais pas si je pourrais un jour supporter d’être à nouveau enceinte. »

Max Pixel

Au bout d’un certain temps, l’anxiété d’Andrea a diminué grâce au soutien de son mari. Heureusement, elle est tombée enceinte à nouveau.

Cette fois-ci, elle a promis qu’elle ferait tout en son pouvoir pour aider son bébé à grandir en bonne santé. Elle a renoncé à un certain nombre d’aliments, y compris la charcuterie, les sushis et certains fromages. Elle s’est aussi mise à dévorer des livres sur la grossesse – cette fois, elle était déterminée à ce que tout se passe bien.

Bien sûr, sa grossesse s’est déroulée sans complications. Elle a commencé à avoir de petites contractions juste à temps, est allée à l’hôpital et a été admise dans une salle d’accouchement avec son partenaire.

Elle était sur le point d’être renvoyée chez elle, jusqu’à ce qu’une échographie montre qu’il lui restait peu ou pas de liquide amniotique. Ils ont dû provoquer le travail immédiatement.

La naissance

Heureusement, la naissance s’est bien passée. Avant la fin de la nuit, Andrea et son mari avaient accueilli un petit garçon dans le monde, Adam.

Seulement, le partenaire d’Andrea n’a jamais coupé le cordon ombilical comme prévu.

Au lieu de cela, Adam a immédiatement été éloigné de ses parents dans un brouillard confus de personnel médical. Le mari d’Andrea a pu apercevoir son fils par-dessus l’épaule d’un groupe de médecins. Il s’est retourné vers Andrea et a prononcé des paroles déchirantes : « Chérie, il y a un problème avec la jambe d’Adam. »

Vingt personnes s’étaient rassemblées autour du petit Adam. Plus le temps passait sans réponse, plus Andrea s’inquiétait.

Quand la mère et le partenaire d’Andrea sont partis informer les membres de la famille à l’extérieur, elle était seule dans le service, sans savoir ce qui se passait. Pourtant, personne ne lui a dit ce qui n’allait pas avec son bébé.

Il s’est avéré que le côté droit de son estomac et toute sa jambe droite étaient marbrés de violet et de noir.

Wikimedia Commons (La naissance dans cette image n’a aucun rapport avec l’histoire)

Le diagnostic

Après un certain temps, Adam a reçu un diagnostic de Cutis Marmorata Telangiectatica Congenita (CMTC), une malformation vasculaire extrêmement rare.

Andrea et son mari ne savaient pas comment réagir. Au moment de la naissance de leur fils, seulement 500 cas de cette maladie avaient été signalés dans le monde… depuis la découverte de cette maladie.

Adam a subi une multitude de tests sur ses organes vitaux, qu’il a heureusement réussi sans problème. Andrea a passé tellement de temps à l’USIN qu’elle n’a pas dormi pendant quatre jours.

Finalement, Adam a pu rentrer chez lui, avec des instructions strictes sur la façon de prendre soin de sa peau. Plus le temps passait, plus il devenait évident qu’Adam était un vrai combattant.

Aujourd’hui, c’est un jeune garçon heureux et en bonne santé qui aime les mathématiques et jouer aux échecs. Il a même été capable de faire du sport, bien que son état affaiblisse sa jambe.

Même si Adam sait qu’il est légèrement différent des autres enfants, il n’a jamais vu son handicap comme un obstacle.

Bien sûr, Adam a peut-être eu un début de vie difficile, mais aujourd’hui la famille West est heureuse.

Partagez cet article avec vos amis sur Facebook pour que plus de gens puissent voir cette histoire incroyable !